Joseph Funck

Luxembourg - Luxembourg


Photo: Joseph Funck
Joseph Funck
Photo: ©

Joseph Funck passa son enfance et son adolescence à Luxembourg, Esch/Alzette et Pétange. Il abandonna ses études secondaires à l'Athénée de Luxembourg peu de temps avant le baccalauréat. Après deux années de chômage, il entra au service de la Société métallurgique des Terres rouges à Esch/Alzette, où il travailla jusqu'en 1958. En 1939, il s'installa à Luxembourg. Les débuts littéraires de Joseph Funck remontent aux années de lycée, où il fit la connaissance d'un cercle de jeunes passionnés de littérature qui comprenait entre autres Emil Marx, Albert Hoefler, Nicolas Molling et Pol Michels. Il en résulta une longue amitié littéraire avec Emil Marx qui devint pour lui une sorte de mentor.

À la fin des années 1920 et dans les années 1930, Joseph Funck publia des articles de critique littéraire et artistique ainsi que des esquisses documentaires dans Luxemburger Zeitung, A-Z, Escher Tageblatt et Les Cahiers luxembourgeois et pendant les années 1960 pour Arts et lettres. Il s'imposa à la suite d'un concours littéraire organisé par Les Cahiers luxembourgeois en 1933, où son texte Jim Steller fut primé. Il s'agit des premiers chapitres du roman Kleines Schicksal qui joue dans le milieu du sous-prolétariat, des ramasseurs d'excréments et des chiffonniers des faubourgs de la ville de Luxembourg. La confrontation entre Jim, le représentant des couches sociales basses, et Karl Emmel, un médecin souhaitant le guider sur la voie du rétablissement, est censé illustrer l'incompatibilité entre le monde de Jim et les normes du monde bourgeois. Kleines Schicksal fut réédité a plusieurs reprises et illustré par Albert Kaiser en 1938 et Raymon Mehlen en 1957. Dans Bastillen, Joseph Funck évoque l'oppression des hommes, les mécanismes de répression, auxquels ils sont livrés et leurs tentatives de s'émanciper socialement et politiquement.

Par ailleurs, Joseph Funck s'intéressa à la peinture et aux beaux-arts. Il illustra la couverture du recueil de poésie Nächte d'Albert Hoefler. Il existe également quelques autoportraits de l'auteur. Joseph Funck, qui fut membre de l'Institut grand-ducal, Section des arts et des lettres, réalisa en 1971 une étude consacrée au peintre luxembourgeois Michel Stoffel, en collaboration avec Joseph-Émile Muller.

Germaine Goetzinger

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
A-Z Luxemburger Illustrierte
Joseph Funck
Arts et lettres. publication de la Section des arts et des lettres de l'Institut grand-ducal
Joseph Funck
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Joseph Funck
Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
Joseph Funck
Junge Welt. Literatur-Kunst-Sport-Schönheit
Joseph Funck
Luxemburger Zeitung III [1868-1941] / LZ
Joseph Funck
neue Zeit (Die) [1936-1940]. Monatsschrift für Demokratie, Geistesfreiheit und Kultur
Joseph Funck
Schriften des Verbandes Luxemburger Volksbildungsvereine
Joseph Funck
Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
Joseph Funck

Archives

Prix littéraires

Nom Prix-Mention Œuvre primée Année
Concours littéraire "Les Cahiers luxembourgeois" 2e prix (Contes allemands) Jim Steller [Anfangskapitel von "Kleines Schicksal"] 1933

Membre

Nom
Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
Dernière mise à jour 20.03.2014