Pol Michels

Michel Paul Michels

Pseud.: Dada-duc ; H P2 M ; Junius ; Jean Lippert ; Jean-Pierre Lippert ; Roger Lix ; ls. ; Maripol ; Neck ; P.D. ; Pitt ; Emile Plosch ; P.M. ; P. M-s. ; P.V. ; Pier Vanaichen ; Pier Vanäicken ; Pierre Vanäicken ; Emma Wuz

Hollerich (alors commune de Hollerich) - Luxembourg


Photo: Pol Michels
Pol Michels
Photo: ©

Pol Michels accomplit ses études secondaires à l'Athénée de Luxembourg de 1910 à 1916 et, de 1917 à 1924, il suivit des études de lettres et de droit aux universités de Berlin, Munich, Paris et Nancy. Après, il entama une carrière de juge, à partir de février 1929 comme juge de paix à Luxembourg, à partir de juillet à Esch/Alzette. Par la suite, il occupa le poste de juge de tribunal d'arrondissement à Esch/Alzette, à partir d''octobre 1934, il fut de nouveau juge de paix  à Luxembourg-Ville. Après l'invasion du pays par les troupes allemandes en 1940, Pol Michels resta à son poste de juge de paix, il fut après juge du tribunal d'instance et après la libération du Luxembourg, il fut jugé pour germanophilie, démis de ses fonctions et condamné à une peine de prison et à une amende. En 1949, il bénéficia du droit de grâce.

De 1917 à 1922, Pol Michels fit partie d'un mouvement activiste de jeunes intellectuels luxembourgeois qui se qualifia de Cénacle des Extrêmes, une association d'étudiants luxembourgeois de gauche défendant des positions avant-gardistes et pacifistes. Dès 1917, Pol Michels se révéla être un adepte du futurisme et de l'expressionnisme, ce dont témoignent de nombreux articles publiés dans le quotidien estudiantin de gauche La Voix des Jeunes, dans les annuaires de l'AGEL/ASSOSS et dans des journaux de tendance sociodémocrate et syndicaliste, comme Die Schmiede, Escher Tageblatt, Die soziale Republik, Der Proletarier et Die Volkstribüne. Des recherches ont permis d'établir avec certitude que le pseudonyme de Neck, lontemps attribué à Nicolas Konert, est un fait un nom d'emprunt de Pol Michels dans Tageblatt.

Lorsqu'il suivit ses études à Berlin et à Munich entre 1916 et 1919, Pol Michels participa aux débats expressionnistes en écrivant de nombreux articles dans des publications littéraires avant-gardistes internationales, dans lesquels il afficha son pacifisme et son internationalisme radical, reposant sur des convictions européennes. Pol Michels publia principalement des poèmes, des pamphlets, des commentaires littéraires et des articles politiques et politico-culturels dans Die Aktion, Die Erde, Der Gegner, Der Strom ou encore Menschen. À cette époque, Pol Michels se lia d'amitié entre autres avec Franz Pfemfert, Iwan Goll, Karl Otten, Alfred Vagts, Walter Rilla, Wieland Herzfelde et Julian Gumperz.

Dans les années 1920, Pol Michels fit à Paris la connaissance des dadaïstes et futurs surréalistes. Traducteur de textes expressionnistes allemands, il apparut aux côtés de Clara Malraux dans le magazine Action. Par ailleurs, il fut correspondant de magazines littéraires allemands et publia des articles dans le périodique Les Humbles. Parallèlement, il intervint dans les débats politiques et sociaux au Luxembourg en publiant des séries d'articles dans Der Kampf et Der Junge Kommunist, organes du parti communiste luxembourgeois qui venait de se former.

Après son retour au Luxembourg, Pol Michels écrivit dans Les Cahiers luxembourgeois et défendit des idées libérales de gauche dans les années 1930. Son recueil de poésie Panorama est plein de cynisme et traduit l'influence d'auteurs comme Erich Kästner et Joachim Ringelnatz. Comme dans ses recueils de récits, proches de la Neue Sachlichkeit, il dessine un tableau peu conventionnel du Luxembourg. Dès les années 1940, de même qu'après sa révocation anticipée de la fonction publique, il s'appliqua à dresser un portrait de la petite bourgeoisie grand-ducale à travers des anecdotes. Après la Seconde Guerre mondiale, il fut collaborateur de Peckvillchen.

Au Luxembourg, les activités d'écrivain militant de Pol Michels passèrent plutôt inaperçues. En revanche, son statut d'intellectuel bourgeois et ses prises de position dans le contexte des conflits avec les conseils d'ouvriers et les socialistes de tendance pacifiste, entre 1917 et 1922, suscitèrent, en Allemagne, dans les années 1970 à 1985, un intérêt critique mais soutenu dans des publications littéraires et politiques majeures.

Gast Mannes / Jeff Schmitz

Traductions et adaptations par l'auteur

Titre Année Langue Genres yearsort
Choix de textes 1917-1922. Texte présenté et annoté par Gast Mannes. (Lëtzebuerger Bibliothéik ; 11)
Pol Michels [Auteur]
Pol Michels [Traducteur]
Gast Mannes [Éditeur / rédacteur]
2004
FRE
2004

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Action. Cahiers de philosophie et d'art
Pol Michels
Aktion (Die). Wochenschrift für Politik, Literatur und Kunst
Pol Michels
Annuaire de l'Association générale des étudiants luxembourgeois
Pol Michels
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
H P2 M
Jean-Pierre Lippert
Roger Lix
Pol Michels
Neck
Erde (Die). illustrierte Monatsschrift für Länder- und Völkerkunde, Weltverkehr und Kulturpolitik
Pol Michels
Gegner (Der)
Pol Michels
Humbles (Les). revue littéraire des primaires
Pol Michels
junge Kommunist (Der)
Pol Michels
Junge Welt. Literatur-Kunst-Sport-Schönheit
Maripol
Pol Michels
Kampf (Der). Wochenschrift der Kommunisten Luxemburgs
Junius
Pol Michels
P.V.
Luxemburger Volksbildungskalender
P.D.
Menschen. Zeitschrift neuer Kunst = Clarté
Pol Michels
Peck-villchen (De). sengt a peckt all Woch fir 2 Frang
Jean Lippert
P.V.
Proletarier (Der). Offizielles Organ der freien Gewerkschaften Luxemburgs
Pol Michels
Schmiede (Die)
Pier Vanäicken
Soziale Republik = République Sociale. Organ der Sozialistischen Partei Luxemburgs
Pol Michels
Strom (Der)
Pol Michels
Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
ls.
Pol Michels
Neck
P. M-s.
Pitt
Tribüne (Die). Wochenzeitschrift für politisches und geistiges Leben
Pol Michels
P.M.
Emile Plosch
Voix des Jeunes (La) (Voix (La) 1951-1969)
Pol Michels
P.D.
P.V.
Pier Vanaichen
Pier Vanäicken
Pierre Vanäicken
Volkstribüne (Die). Demokratisch-fortschrittliches Organ, vormals Luxemburger Bürger-Zeitung
Pol Michels
Ziegelbrenner (Der)
P.M.

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1926 Glossen-Notes. Portraitgallerie (sic). In: Les Cahiers luxembourgeois 3 (1926) 4, S. 294-296.
1939 Das geistige Leben Luxemburgs. Dichtung der Jungen. In: De Student 1839-1939. [s.d.]
1945 Dichter unseres Landes. 1900-1945
1956 I. M. P. M.. In: d'Lëtzebuerger Land 11.05.1956
1956 J.M. Pol Michels. In: d'Lëtzebuerger Land 11.5.1956, S. 4
Peter Lothar
1972 Literarische Intelligenz und Klassenkampf. "Die Aktion" 1911-1932, S. 64, 69, 78.
1982 Expressionismus. Manifeste und Dokumente zur deutschen Literatur 1910-1920. Hg. v. Thomas Anz und Michael Stark., S. 268, 730-731.
1983 Weimarer Republik. Manifeste und Dokumente zur deutschen Literatur 1918-1933. Hg. v. Anton Kaes, S. 5-6.
Guy Schons
1996-1999 Putty Stein und die populäre Musik seiner Zeit 1888-1955. [3 Bde/vol.]
1999 Kontakte - Kontexte. Deutsch-luxemburgische Literaturbegegnungen [Ausstellungskatalog -Catalogue d'exposition]
Jérôme Netgen
2004 Der „dritte Mann“ des Expressionismus. Pol Michels (1897-1956), ein Luxemburger im Vortex der europäischen Avantgarden. In: Tageblatt 28.05.2004, S. 26.
2004 Tenté par tous les -ismes, ou Un parcours intellectuel du temps des avant-gardes historiques (1916-1922). [Einleitung und wissenschaftlicher Kommentar = Introduction et commentaires scientifiques] In: Choix de textes, p. 5-83 et 227-296.
Robert Thill
2007 Gab es eine Avantgarde in Luxemburg zwischen 1916 und 1922. Zu Gast Mannes‘ neuestem Buch „Luxemburgische Avantgarde“. In: Tageblatt 29.-30.09.2007, S. 18-19.
2007 Luxemburgische Avantgarde. Zum europäischen Kulturtransfer im Spannungsfeld von Literatur, Politik und Kunst zwischen 1916 und 1922.
2007 Zönakel der Extreme. [Rezension zu „Luxemburgische Avantgarde“]. In: Lëtzebuerger Land 24.08.2007, S. 34.
2013 Die Luxemburg Connection. Ret Marut / B. Traven, Pol Michels und Gust. van Werveke. Wer ist B. Traven? Versuche einer Antwort. Katalog zur Ausstellung : "Ich bin nichts als ein Ergebnis der Zeit". Das Rätsel B. Traven, vom 13. Juni bis 6. November 2013 im CNL. [Ausstellungskatalog -Catalogue d'exposition]
2013 Von roten Hähnen und unzweideutigen Kameraden: Pol Michels und Franz Pfemfert. In: Die Widmung = La dédicace, S. 58-63

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année
Panorama. Gedichte und neue Gedichte mit dem Anhang "Für Ma" 1933
Neue Geschichten 1938
Lötzeburger Leidd a Sâchen. Illustre'ert vum Raymon Mehlen 1940
Choix de textes 1917-1922. Texte présenté et annoté par Gast Mannes. (Lëtzebuerger Bibliothéik ; 11) 2004

Archives

Membre

Nom
AGEL/ASSOSS - Association générale des étudiants luxembourgeois
Dernière mise à jour 17.11.2016