Luc Caregari

Pseud.: lc

Esch-sur-Alzette


Photo: Luc Caregari
Luc Caregari
Photo:

Après avoir fréquenté l’école primaire à Esch-sur-Alzette de 1984 à 1990, Luc Caregari intègre le Lycée Hubert Clément jusqu’en 1998. Il rejoint ensuite les Cours universitaires de Luxembourg pendant deux ans pour y faire des études de lettres françaises, puis part pour Paris où il décroche un DEA de lettres ainsi qu’un DESS en journalisme européen, mention journalisme franco-allemand. Après un passage au journal taz à Berlin début 2005, il devient responsable de la rubrique culturelle de l’hebdomadaire woxx. Il signe également des articles consacrés à des thèmes culturels, socio-culturels et politiques dans forum et Ons Stad, ainsi que dans des revues allemandes (taz, Neues Deutschland, Jungle World). Dès 2016, il préside le syndicat des journalistes luxembourgeois (SJL) et il est membre du bureau du Conseil de Presse. En 2017, il est élu président de l'« Association luxembourgeoise des journalistes professionnels » (ALJP), née de la fusion de trois associations préexistantes (Association Luxembourgeoise des Journalistes (ALJ), Union des Journalistes Luxembourg (ULJ) et Syndicat des Journalistes - Luxembourg (SJ-L)). Luc Caregari fut par ailleurs membre, avec Christian Clement, du groupe de musique « Traumkapitän » et est actuellement bassiste au sein du groupe « Delmar ».

En 2016, il cosigne d’Glühschwéngchen avec Nora Wagener. Ce livre pour enfants en langue luxembourgeoise et illustré par Carlo Schmitz raconte l’histoire d’un porcelet qui, trop exposé à une lampe chauffante, devient incandescent. En hiver, la chaleur qu’il dégage est recherchée à la ferme où il vit, mais en été, tout le monde le fuit. L’animal se met alors en quête d’un pays froid et se retrouvera pris au piège par M. Pingubausch, un être peu scrupuleux qui s’enrichit en l’exploitant, lui et d’autres animaux. Le récit dénonce par allusions le monde politique luxembourgeois et amène le petit protagoniste à œuvrer en faveur de la liberté et de l’équité. En 2017, d’Glühschwéngchen est transposé au théâtre dans une adaptation de Linda Bonvini et Rosalie Maes et une mise en scène signée Linda Bonvini.

La même année, Luc Caregari publie Le Citron-Céphale, un roman qu’il qualifie aussi de conte cruel dans lequel un protagoniste, désœuvré par sa vie de fonctionnaire avachi, dérouté par les relations sentimentales confuses qu’il entretient avec trois femmes et gagné par une peur déraisonnée, saisit l’opportunité d’infiltrer la cantine de l’armée luxembourgeoise pour administrer aux soldats qui l’entourent des œstrogènes dans le but d’annihiler un comportement agressif et rustre qu’il impute à leur testostérone. Le récit, qui ouvre sur l’incarcération du malfaiteur puis retrace, par des retours en arrière, la gestation et la mise en place du stratagème, dresse le portrait d’un anti-héros désabusé, teinté de nostalgie et de médiocrité, mais qui, dans un ton rogue et à grand renfort de substances hallucinogènes, pose par ailleurs un regard dévastateur sur la société qui l’entoure, la topographie de Luxembourg-ville, le statut du fonctionnaire ou encore la famille grand-ducale.

Luc Caregari est membre du collectif d’artistes Independent Little Lies depuis 2005, ainsi que cofondateur et organisateur du cycle des « Impossible Readings » depuis 2013.

Ludivine Jehin

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
d'Glühschwéngchen [illustrations de Carlo Schmitz]
Luc Caregari [Auteur(e)]
Nora Wagener [Auteur(e)]
2016
LTZ
2016
Le Citron-céphale. (conte cruel)
Luc Caregari [Auteur(e)]
2016
FRE
2016

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
Luc Caregari
Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
Luc Caregari
taz
Luc Caregari
WOXX / Grénge Spoun. déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
lc

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Paola Cairo
2013 Luc Caregari, professione giornalista. In: Passa Parola, juin 2013, p.17
Uli Botzler
2017 So ein Spektakel. Theaterfest: Mitten im Zentrum. In: Télécran, Nr. 38, 2017, p. 44-47 [d’Glühschwéngchen/Theater]
Ludivine Jehin
2017 Un homme pressé. In: Livres-Bücher (juillet-août 2017), p. 11
Dernière mise à jour 04.05.2018