Jean Joris

Johann Joris

Pseud.: J.J.

Autelbas-lez-Arlon (alors L, aujourd'hui B) - Luxembourg


Après son baccalauréat à l'Athénée de Luxembourg en 1848, Jean Joris fréquenta l'École normale des instituteurs. Ensuite, il enseigna à Bascharage et, de 1858 à 1868, à l'école primaire supérieure à Ettelbruck. Plus tard, il s'établit comme imprimeur et éditeur à Luxembourg, où il fut aussi conseiller municipal.

Jean Joris publia des manuels scolaires, des écrits pédagogiques et des ouvrages consacrés aux années 1860, lorsque l'indépendance du pays fut menacée, par exemple Une Page d'histoire du Grand-Duché de Luxembourg (1888). En 1872, Jean Joris édita Renert de Michel Rodange. Il fut à la fois fondateur, directeur et rédacteur du quotidien L'Union (1865-1868), devenu par la suite L'Avenir de Luxembourg (1868-1871), dans les colonnes duquel il exprima sa sympathie à l'égard du réfugié Victor Hugo qu'il rencontra à plusieurs reprises en 1871. Fin 1871, Jean Joris fonda L'Indépendance luxembourgeoise, dont il fut rédacteur en chef jusqu'à sa mort.

Jean Joris traduisit en français des récits et des poèmes, dont des œuvres de Schiller, publiés dans Der Luxemburger Schulbote. En outre, il est l'auteur du livret de l'opérette Gewéssensbéss, écrit en 1865 et créé 1866, qui raconte le mariage d'amour entre un jeune rentier et une servante de ferme convoitée par plusieurs hommes. Le mariage n'a lieu qu'après que le rentier a feint sa propre mort et adopté l'identité d'un berger. L'auteur attaqua le Luxemburger Wort en dommages et intérêts pour une critique malveillante à l'égard de l'opérette.

Frank Wilhelm

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Gewéssensbéss. Kômesch Operett an 2 Akten. Muséck vum J. A. Zinnen
Jean Joris [Auteur]
1879
LTZ
1879

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Avenir (L') (L'avenir de Luxembourg). Organe des intérêts politiques, commerciaux, industriels et agricoles du Grand-Duché
Jean Joris
Indépendance luxembourgeoise (L')
Jean Joris
Luxemburger Schulbote. eine Zeitschrift, zunächst für die Schullehrer des Grossherzogthums Luxemburg bestimmt
Jean Joris
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
Jean Joris
Union (L')
Jean Joris

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Martin Blum
1899-1913 Beiträge zur Literaturgeschichte des Luxemburger Dialektes, oder, Die hauptsächlichen schriftstellerischen Erzeugnisse in diesem Dialekte
Martin Blum
Carlo Hury
1902-1932; reprint 1981 Bibliographie luxembourgeoise : ou. Catalogue raisonné de tous les ouvrages ou travaux littéraires publiés par des Luxembourgeois ou dans le Grand-Duché actuel de Luxembourg. Partie 1. Les auteurs connus. par Martin Blum. Nouv. éd., complétée, avec introd. et index analytique par Carlo Hury
1906 Die Dichter der luxemburgischen Mundart. Literarische Unterhaltungen
1931 Der luxemburgische Lehrer in seiner schriftstellerischen Betätigung von 1815-1930
1964-1966 Drucker, Gazettisten und Zensoren durch vier Jahrhunderte luxemburgischer Geschichte. Bd.I-V
1964-1967 Geschichte der Luxemburger Mundartdichtung. Erster Band: Von den Anfängen bis zu Michel Rodange. Zweiter Band: Von Aendréi Duchscher bis zur Gegenwart. Mit einer Bibliographie von Carlo Hury und einem Geleitwort von Prof. Dr Hugo Moser
Joseph Flies
1970 Ettelbrück. Die Geschichte einer Landschaft
1981 Luxemburgs Kulturentfaltung im neunzehnten Jahrhundert. Eine kritische Darstellung des literarischen Luxemburg.
Vic Kalmes
1990 Vom Tagelöhnerkittel zum Gehrock. Eine Studie über die materielle und soziale Lage des Luxemburger Lehrers im 19. Jahrhundert.
1999 Dictionnaire de la francophonie luxembourgeoise, suivi d’une Anthologie d’auteurs francophones luxembourgeois contemporains. [Cahiers francophones d’Europe Centre-Orientale; Hors série]

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Gewéssensbéss. Kômesch Operett an 2 Akten. Muséck vum J. A. Zinnen 1879 1879
Dernière mise à jour 30.03.2016