Émile Colling

Pseud.: Cliärwer Emile (De)

Clervaux - Bofferdange


Photo: Émile Colling
Émile Colling
Photo: ©

Émile Colling est le fils d'un chef de chantier et frère de Prosper Colling I. À la mort de son père en 1904, il déménagea dans le Bassin minier et fréquenta l'Athénée de Luxembourg. Après des études de médecine aux universités de Strasbourg, de Nancy, de Fribourg-en-Brisgau et de Cologne, il s'établit en 1925 comme médecin généraliste à Esch/Alzette. Sous l'occupation nazie, il exerça à Lodève (F). Après la guerre, il entama une carrière politique en tant que directeur des services de santé publique et à l'Assemblée consultative. À la même époque, il fut élu au conseil municipal d'Esch/Alzette et devint député en 1946. Il fut ministre de l'Agriculture et de la Santé publique de 1953 à 1959, ministre du Travail et de la Sécurité sociale ainsi que de la Santé publique de 1959 à 1964 et enfin ministre de l'Agriculture et de la Famille de 1964 à 1969. De 1969 à 1974, il fut ambassadeur du Luxembourg au Vatican. Émile Colling fut également engagé dans la vie associative d'Esch/Alzette et présida l'association Déi Cliärrwer.

Émile Colling contribua des articles aux publications Heimat und Mission et Luxemburger Marienkalender. En 1937, il rédigea le manuel Straßenhilfsdienst des Luxemburger Roten Kreuzes. Leitfaden für den Helfer.

L'unique publication littéraire d'Émile Colling est la fable en vers De Fuuss am Krich, dans laquelle il présente un aperçu des comportements politiques des Luxembourgeois sous le Troisième Reich, tant au sein de la Résistance que parmi les collaborateurs. Il s'agit d'une fable politique qui s'inscrit dans la tradition de l'épopée animalière de Michel Rodange, avec des commentaires satiriques sur les événements des années de guerre et d'après-guerre. À titre posthume, les enfants d'Émile Colling publièrent ses mémoires, à la fois une chronique consacrée au corps médical d'Esch/Alzette et une série d'anecdotes sur la vie de tous les jours à Esch/Alzette.

Claude D. Conter

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Heimat und Mission
Émile Colling
Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
Émile Colling

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1954 Collection de portraits luxembourgeois. Dessins de Josy Greisen
Joseph Maertz
1981 Dr. Emile Colling ein treuer Clerfer. In: De Cliärrwer Kanton (1981) 3, S. 6-7.
Pierre Hilden
1981 Zum Gedenken an Dr. Emile Colling. In: Heimat und Mission 55 (1981) 11/12, S. 243.
1987 Radioscopie de la littérature luxembourgeoise sur la seconde guerre mondiale. Bibliographie annotée des publications autonomes des quarante dernières années
Paul Cerf
2000 Souvenirs, souvenirs... Emile Colling, le bon dottore de la Grenz. In: d'Lëtzebuerger Land 08.09.2000, p. 16

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Den Dokter vun der Grenz. E Stéck Escher Chronik vum Emil Colling 1899 - 1981 1999 1999
Dernière mise à jour 05.02.2014