Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Hénoké Courte


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Hénoké Courte

Hénoké Wolde Mehdin [né(e)]
Addis-Abeba ()

Hénoké Courte fréquente un lycée franco-éthiopien à Addis-Abeba avant d’arriver à Montélimar, en France, en 1977, où elle passe son baccalauréat en 1980. De 1980 à 1985, elle fait des études d’histoire à la Sorbonne. Après trois ans à la Commission européenne, elle travaille comme consultante indépendante de 1989 à 1999. Après son mariage, elle s’installe au Luxembourg. Depuis 2002, elle est professeure d’histoire et de géographie à l’École européenne de Luxembourg. En outre, elle s’engage dans la politique locale et est membre du conseil communal de Walferdange pour le parti LSAP.

Depuis 2006, Hénoké Courte publie des articles dans des journaux locaux, dans Le Jeudi, mywort.lu et sur son site personnel, écrivant principalement sur la vie culturelle et politique de Walferdange. Sa première histoire pour enfants, Anni et le secret des Raschpëtzer, est un conte de fées ancré dans le village de Helmsange au Luxembourg. À la fois initiation à l’histoire locale et plaidoyer pour la conservation du patrimoine naturel et culturel, l’histoire suit la jeune Anni, qui se lie d’amitié avec une libellule, laquelle se révèle être un lutin. Ces créatures féeriques protègent les trésors culturels et naturels perdus à travers les âges et les font découvrir à Anni au fond de l’aqueduc romain nommé Raschpëtzer dans la commune de Walferdange. L’histoire a été illustrée et traduite en luxembourgeois par Pe'l Schlechter.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Traductions

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Jeudi (Le). l'hebdomadaire luxembourgeois en français
    Noms utilisés
    Hénoké Courte

Études critiques

Citation:
Sandra Schmit, « Hénoké Courte », sous : , mise à jour du 08.12.2021, consulté le .