Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jos. Ewen


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Jos. Ewen

Joseph Ewen
Wiltz Hinzert ()

Jos. Ewen était orphelin. Après son baccalauréat, il fréquente l’École normale d’instituteurs et enseigne à Wiltz. Pour avoir participé au mouvement de grève générale en guise de protestation contre la politique d’enrôlement de force, il est exécuté au camp de concentration de Hinzert avec vingt et une autres personnes.

À partir de la Première Guerre mondiale, Jos. Ewen se passionne pour la langue luxembourgeoise et la Nationalunio'n de Lucien Koenig, qui avait beaucoup de sympathisants à Wiltz. Il écrit des poèmes en luxembourgeois, imbibés de patriotisme, et rédige l’article Michel Rodange im Wiltzer Gesangsleben dans le cadre du centième anniversaire de Michel Rodange. La seule pièce comique publiée par Jos. Ewen est la pièce moralisatrice et instructive Beke'ert, qui a pour sujet le monde du sport. Jos. Ewen la dédie au club de football de Wiltz, le F. C. Gold a Ro't, dont il était membre fondateur et vice-président.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Études critiques

Membre

  • Nationalunio'n - Letzeburger Nationalunio'n
Citation:
Claude D. Conter, « Jos. Ewen », sous : , mise à jour du 30.10.2020, consulté le .