Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Anne-Claire Volongo


Photo :
© Vincent Flamion

Anne-Claire Volongo

Nantes ()

Originaire de Nantes, Anne-Claire Volongo obtient son baccalauréat au lycée Saint-Dominique, avant d’accomplir une double licence (histoire et histoire de l’art) à l’université Paris-Sorbonne. Elle poursuit son cursus universitaire à l’École nationale des chartes (1996-2000), où elle décroche un diplôme d’archiviste-paléographe, puis à l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques de Paris (2001-2003), où elle obtient un diplôme de conservatrice de bibliothèques. Elle occupera ensuite successivement plusieurs postes de conservatrice, à l’université François-Rabelais de Tours, à l’Institut de France à Paris ainsi qu’à l’université Paris-Nanterre. En 2017, elle rejoint le Luxembourg Learning Centre à Esch-sur-Alzette.

Anne-Claire Volongo est spécialiste du XVIIe siècle et autrice de travaux portant sur Port-Royal, célèbre monastère qui, situé non loin de Paris, fut au cœur d’un conflit théologique opposant jansénistes et jésuites, avant d’être détruit sur ordre de Louis XIV en 1710. Volongo est à l’origine de deux éditions de correspondances liées à son domaine de recherche (Lettres d’Antoine Singlin, Paris, 2004 et Lettres d’Angélique Arnauld, Paris, 2020) et de l’anthologie numérique Le Grand Siècle à la lettre : anthologie des correspondances du XVIIe siècle (2020). Elle a par ailleurs publié des articles dans les revues spécialisées Chroniques de Port-Royal et Papers on French Seventeenth Century Literature, tout comme dans l’ouvrage collectif Héroïsme féminin et femmes illustres (XVIe-XVIIe siècle), une représentation sans fiction (Paris, 2019).

C’est à l’histoire de Port-Royal qu’Anne-Claire Volongo consacre aussi son premier roman, La Malédiction de Port-Royal (2021). Partant du classement d’un fonds d’ouvrages et de notes confiés par un historien à la bibliothèque universitaire d’Esch-Belval, une doctorante en histoire y est amenée à enquêter autour d’un supposé complot visant la communauté de Port-Royal. Les diverses pistes explorées rapprochent notamment l’histoire du monastère de celle de la maison des jésuites de Luxembourg et de l’abbaye d’Orval, tout en évoquant le séjour de Louis XIV au Luxembourg, les écrits de son historiographe Jean Racine, les lettres de figures historiques rattachées à Port-Royal ou encore, par le biais d’un chercheur en génome humain intéressé par l’analyse de l’ADN du roi soleil, les dérives contemporaines des idées transhumanistes. Cette fiction de nature uchronique repose sur une narration rétrospective dont les protagonistes, rattachés pour la plupart à l’université du Luxembourg, développent des relations d’amitié, d’attirance ou encore de rivalité qui alimentent l’enquête et leurs quêtes personnelles.

Cet article est signé Ludivine Jehin

Publications

Études critiques

Citation:
Ludivine Jehin, « Anne-Claire Volongo », sous : , mise à jour du 16.11.2021, consulté le .