Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Danielle Frières


Photo :
© Collection CNL

Danielle Frières

Echternach

Danielle Frières fréquente l’école primaire à Grevenmacher de 1965 à 1971 et accomplit ensuite une formation à l’École d’infirmières Sainte-Élisabeth. À présent, elle travaille comme infirmière à Luxembourg.

Danielle Frières écrit des romans pour enfants, des pièces radiophoniques ainsi que des scénarios en allemand et en luxembourgeois. Ses ouvrages sont illustrés par Renée Weber. Dans ses romans, qui mettent en scène les interactions entre des enfants rebelles et turbulents, elle s’essaie de façon expérimentale à des types différents d’écriture et utilise des niveaux de langue variés allant de l’argot des jeunes au langage des adultes. En 1993, elle reçoit le prix de promotion de la radio Saarländischer Rundfunk pour le scénario du film pour enfants Mirabol. En 2001, le scénario de Paul lui vaut le prix du concours du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle. En 1993, la pièce radiophonique De Strummisaurus an der Tunnelsvilla est récompensée lors du Concours littéraire national. Max et l’Énigme de la boîte aux lettres lui vaut en 2007 le premier prix du concours « Lisons en français », organisé par l’association Freed um Liesen - Plaisir de lire. Danielle Frières a été membre de la LSV jusqu’à la dissolution de celle-ci en 2016.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Études critiques

Distinctions

Membre

  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Danielle Frières », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .