Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Germaine Simon


Photo :
© Collection CNL

Germaine Simon

Paris () (Inconnu) ()

Germaine Simon fréquente l’école primaire à Pétange, passe son baccalauréat au Lycée de jeunes filles à Luxembourg en 1940 et fait des études de médecine à Bonn. Interdite de poursuite d’études en 1942, elle est mutée par sanction au Reichsarbeitsdienst à Buckow (D). En 1943, elle reprend ses études de médecine à Tübingen, revient brièvement à Pétange en mai 1945 avant de poursuivre ses études à Paris jusqu’en 1947. L’année suivante, elle termine sa formation à l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin-Ouest. Après avoir passé son stage obligatoire à Berlin, elle acquiert un diplôme en médecine tropicale à Paris, effectue un bref séjour aux États-Unis et travaille par la suite à l’hôpital de Dudelange. Jusqu’en 1995, elle dirige un cabinet médical à Pétange.

Germaine Simon a publié In den Ardennen, un recueil de récits présentant les abîmes psychologiques que traversent des personnages traumatisés et dont les actes obsessionnels finissent par entraîner des catastrophes individuelles. Une des caractéristiques des textes est que les personnages perçoivent leur destin comme une menace. Le roman Schicksal einer Ärztin est en partie autobiographique et raconte l’histoire d’une émancipation féminine. L’auteure a intégré ce récit dans le roman historique Lucilinburhuc, qui retrace l’histoire du Luxembourg de l’âge de pierre jusqu’au XXe siècle.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Germaine Simon », sous : , mise à jour du 12.03.2021, consulté le .