Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Fanny de Wael


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Fanny de Wael

Luxembourg Luxembourg-Clausen

Pseudonymes : F.W.

Fanny de Wael enseigna à l'école professionnelle et ménagère Verlorenkost. En 1930, elle obtient à Pérouse un diplome d'enseignement de l'italien en tant que langue étrangère, ce qui lui permet de donner dans les années 1930 des cours d'italien au Lycée de jeunes filles à Esch/Alzette et à Luxembourg et des cours du soir pour les Amitiés Italo-luxembourgeoises.

Die grosse Not est un conte de fée, dans lequel une fille de roi abandonnée et aveugle finit par être délivrée de ses souffrances après de pénibles épreuves. Fanny de Wael y évoque une retraite idyllique, combine les lois morales et naturelles et intègre des allégories, ainsi que des éléments fantastiques dans la vie quotidienne. Le texte avait d'abord paru dans la Revue luxembourgeoise. En 1916, elle prend part aux représentations de théâtre pour enfants Komm mit in das Reich der Träume au profit de la Crèche de Luxembourg. En 1939, elle oeuvre en tant que photographe, ses portraits de la famille grand-ducale sont eux-aussi vendus au profit de la Crèche.

Cet article est signé Claude D. Conter et Ludivine Jehin

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Revue Luxembourgeoise. (publiée par l'Université Populaire de Luxembourg)
    Noms utilisés
    F.W.

Études critiques

Archives

  • ANLux FD 027/2564 (Carte postale)
Citation:
Claude D. Conter/Ludivine Jehin, « Fanny de Wael », sous : , mise à jour du 12.08.2020, consulté le .