Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Joseph Duhr


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Joseph Duhr

Niederdonven Bourglinster

Joseph Duhr est le fils d’un agriculteur et vigneron. Il fréquente l’école primaire à Niederdonven et le Gymnase d’Echternach avant de suivre des études au Grand Séminaire à Luxembourg. Ordonné prêtre en 1933, il est vicaire à Schandel et à l’église Saint-Michel de Luxembourg, puis curé à Brouch (Mersch) de 1940 à 1953 et à Bourglinster jusqu’à sa mort.

Du vivant de Joseph Duhr, seuls quelques extraits de son œuvre littéraire paraissent, entre 1946 et 1950, dans la rubrique Wo' d’Rief lanscht d’Musel du mensuel d’Lëtzebuerger Dueref. Duhr est l’auteur du roman en langue allemande Moselheimat – der Roman zweier Winzersöhne, die auszogen, du recueil épistolaire Briefe an einen Winzer, d’essais journalistiques regroupés sous le titre Plaudereien über Mosel und Weinbau et du recueil de poésie Huel mech mat … Nimm mich mit. Ses œuvres complètes, qui font l’éloge de la région mosellane et du métier de vigneron, ont été publiées à titre posthume.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Letzeburger Dueref. Zeidong vun der Katho'lescher Aktio'n vum Dueref fir d'Leit vum Dueref
    Noms utilisés
    Joseph Duhr
Citation:
Claude D. Conter, « Joseph Duhr », sous : , mise à jour du 30.10.2020, consulté le .