Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Charles J. Krier


Photo :
© Collection CNL

Charles J. Krier

Charles Jean Krier
Pétange Esch-sur-Alzette

Pseudonymes : C.J.K. ; Cjkrier

Charles J. Krier grandit à Esch-sur-Alzette et suit une formation de typographe au Centre d’enseignement professionnel de l’État à Luxembourg. Il intègre plus tard l’imprimerie Bourg-Bourger et, à partir de 1966, le Tageblatt, où il devient correcteur en 1984. Il a publié des articles consacrés à la vie culturelle d’Esch-sur-Alzette dans Revue.

Charles J. Krier est l’auteur de la pièce Sonne auf dem Stein, une tragédie attique modernisée s’inspirant du théâtre absurde, dans laquelle il est question de vengeance et de conflits familiaux. Sur fond de tensions politiques dans la Grèce de 1967, à l’aube de la dictature militaire, la pièce évoque l’existentialisme littéraire et philosophique, le débat sur la légitimité de la violence et des actes révolutionnaires ainsi que l’angoisse. Le recueil de poèmes en prose Opus 77, qui s’inscrit dans la tradition langagière d’Arno Schmit, est resté inédit, tout comme le scénario Jahida.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Charles J. Krier
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Charles J. Krier
    Cjkrier
  • Titre des périodiques
    Théâtre. revue théâtrale illustrée
    Noms utilisés
    Charles J. Krier
    C.J.K.

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Charles J. Krier », sous : , mise à jour du 11.01.2021, consulté le .