Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Tersi Sinowski-Wendel


Photo :
© Collection CNL

Tersi Sinowski-Wendel

Tersi Sino-Wendel
Diekirch

Tersi Sinowski-Wendel perdit très jeune ses parents et grandit auprès de ses grands-parents. Elle fréquenta l'école primaire et l'école ménagère à Diekirch. À la mort de son grand-père, elle dut interrompre sa formation et partit travailler comme fille au pair à Bruxelles. Depuis son retour au Luxembourg en 1949, elle est femme au foyer.

Les poèmes de Tersi Sinowski-Wendel, dont plusieurs sont publiés dans Les Cahiers luxembo urgeois en 2000, reflètent des expériences humaines dans une perspective philosophique.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Tersi Sinowski-Wendel
Citation:
Pierre Marson, « Tersi Sinowski-Wendel », sous : , mise à jour du 19.11.2014, consulté le .