Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Maryse Bodé


Photo :
© Collection CNL

Maryse Bodé

Marie-Thérèse Bodé
Dudelange

Maryse Bodé passe son enfance à Dudelange. Après son baccalauréat en 1969, elle suit des études de médecine à Bruxelles, puis de littérature en Suisse. De 1971 à 1977, elle travaille comme traductrice et fait des études complémentaires en psychologie transpersonnelle et méditation à Berne et à Lucerne. Aujourd’hui, elle donne des cours d’écriture expérimentale. De 1986 à 1990, elle est attachée de presse au centre culturel Chäslager à Stans (CH).

Maryse Bodé a découvert l’écriture à la suite d’une longue maladie. Ses poèmes et textes en prose, qui se caractérisent par leur symbolique des couleurs, ont pour thèmes l’amour, le silence, la lumière, les arbres, les saisons, l’eau et le feu, qui l’invitent à la réflexion sur son for intérieur. L’introspection permet de dégager des énergies nouvelles et rend possible le dialogue interpersonnel. Bodé attache une importance particulière à la collaboration avec des artistes provenant d’autres domaines. Ainsi, elle travaille avec la peintre Anne-Christine Kalbermatten-Walch et, depuis 1992, avec le musicien Mani Planzer, avec qui elle élabore des projets interdisciplinaires réunissant texte et musique.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Études critiques

Archives

Citation:
Germaine Goetzinger, « Maryse Bodé », sous : , mise à jour du 09.10.2020, consulté le .