Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Michel Hubert


Photo :
© Collection CNL

Michel Hubert

Luxembourg

Michel Hubert fréquente l’école primaire de Merl et, pendant deux années, l’Athénée de Luxembourg. Il est détenteur d’un diplôme de l’École de commerce et de gestion de l’État. Il poursuit sa carrière professionnelle dans le secteur bancaire, d’abord à la Banque générale du Luxembourg, et la termine comme directeur auprès de KBL European Private Bankers SA. Il prend sa retraite en 1999. En 2000-2004, Michel Hubert suit un cours d’écriture créative à la Hamburger Akademie für Fernstudien, et en 2005 une formation de professeur de méditation. Il habite à Jülich, en Allemagne.

Michel Hubert a publié des articles et des contributions sur le sténographe Jaroslav Zaviacic dans la Deutsche Stenografen-Zeitung (2003), sur les vitraux de la cathédrale d’Aix-la-Chapelle dans la série de publications du Karlsverein-Dombauverein (Aix-la-Chapelle, 2010), sur le Chemin franc dans Die Warte-Perspectives (27/2010) ainsi que sur le processus de vieillissement dans Aktiv am Liewen du Service de formation socio-familiale (Itzig, 2010). Son livre Der Freudenweg (2010) est basé sur un pèlerinage de Luxembourg à Assise et à Rome, commencé à la fin des années 1990. Cette randonnée pédestre d’à peu près 2 000 kilomètres le mène, en 83 étapes journalières réparties sur quatre années et en suivant la via Francigena médiévale, en Italie à travers la vallée de la Moselle et en franchissant le col du Grand-Saint-Bernard. Michel Hubert y décrit des paysages et des ambiances, informe sur l’histoire des régions et des localités qu’il traverse et relate des observations, des expériences et des rencontres faites lors de ce voyage, qui lui permettent d’entrer en contact approfondi avec lui-même. C’est dans l’anthologie d’anticipation 2062 (Halle, 2012) que Michel Hubert publie par ailleurs la nouvelle Angelas Vision, dans laquelle la chancelière allemande Angela Merkel développe, lors d’une conversation avec son mari, l’idée d’une évolution de l’humanité vers une paix durable grâce à la méditation individuelle et collective.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Michel Hubert

Études critiques

Citation:
Pierre Marson, « Michel Hubert », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .