Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Paul Spang


Photo :
© Wolfgang Osterheld/Collection CNL

Paul Spang

Echternach Luxembourg

Après avoir fréquenté l’école primaire et le gymnase d’Echternach, Paul Spang passe son baccalauréat sous l’occupation allemande. N’ayant pas droit à l’accès aux études de médecine, il décide d’entamer des études d’instituteur à la Lehrerbildungsanstalt d’Ettelbruck. En 1942, il commence à enseigner à l’école primaire de Neroth dans l’Eifel en Allemagne. En février 1943, il est d’abord muté au Reichsarbeitsdienst et, à partir de juin 1943, il est enrôlé de force dans l’armée allemande. Après la fin de la guerre, Paul Spang suit des études d’histoire aux universités de Louvain, Zurich et Paris. De 1950 à 1963, il est professeur d’histoire et de lettres au Lycée classique d’Echternach, avant de devenir directeur faisant fonction et, de 1965 jusqu’à sa retraite en 1987, directeur des Archives de l’État, par la suite Archives nationales.

En tant qu’historien, Paul Spang s’est appliqué à la recherche historique par rapport à sa ville natale d’Echternach. Il s’intéresse en particulier à l’abbaye du Moyen Âge et à ses scriptores. Un autre point d’intérêt concerne l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et de la propagande nationale-socialiste au Luxembourg occupé. En tant qu’archiviste, Paul Spang a publié en deux tomes l’État général des fonds conservés aux Archives nationales et à la section historique de l’Institut grand-ducal. Il a publié des articles et contributions entre autres dans les périodiques Hémecht, Les Cahiers luxembourgeois, Luxemburger Wort, Die Warte-Perspectives, Revue, Galerie, nos cahiers, Télécran, Ré-création, Marienkalender et An der Ucht ainsi que dans des recueils et des brochures d’histoire locale. De 1983 à 2009, il est président de la section historique de l’Institut grand-ducal. Il est en outre à partir de 1968 membre correspondant de l’Académie nationale de Metz.

Publié par l’historien Paul Dostert après le décès de Paul Spang, le récit Die ausgeklammerten Jahre traite de ses expériences pendant la période d’occupation. Il relate d’abord les années de ses études et de son travail d’instituteur, enchaîne avec le Reichsarbeitsdienst à Danzig-Oliva et avec sa formation militaire à Ingolstadt, pour décrire ensuite ses expériences comme soldat et brancardier dans l’armée allemande en Ukraine. Après avoir été blessé, Paul Spang contracte le typhus et est fait prisonnier dans un camp des troupes américaines, d’où il est libéré à la Pentecôte 1945. Dans son livre, Paul Spang réussit à relater ses expériences subjectives de façon humoristique et à les intégrer dans un contexte historique général.

Cet article est signé Josiane Weber

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    An der Ucht. Letzeburger Familjekalenner
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Récré / Ré-création / Ausbléck. Magazine culturel de l'APESS
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Télécran. das Luxemburger Magazin
    Noms utilisés
    Paul Spang
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Paul Spang

Études critiques

Membre

  • Académie nationale de Metz
  • Institut grand-ducal Section historique
Citation:
Josiane Weber, « Paul Spang », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .