Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Ry Boissaux


© Collection privée

Ry Boissaux

Rosalie Boissaux
Luxembourg Luxembourg

Pseudonymes : Furette ; R.B. ; Ree

Ry Boissaux est une descendante du peintre belge Pierre Paul Rubens. Elle passe son enfance et sa jeunesse à Dudelange, où son père est muté lorsqu’elle a deux ans. En 1919, la famille s’installe à Luxembourg, où Ry Boissaux épouse, en 1926, le dentiste Théodore Michel. Après l’échec de son mariage en 1934, elle est contrainte de gagner sa vie. Pendant les années précédant la Seconde Guerre mondiale, Boissaux est secrétaire du Touring Club et de l’Alliance française, poste qu’elle occupe, après la guerre, pendant cinq ans auprès des Amitiés françaises. En 1937, elle fait partie des membres fondateurs des Amis de la Maison de Victor Hugo et, en 1939, devient membre de la SELF. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle rejoint le cercle littéraire de Mie Wingert-Rodenbour. En 1985, elle est élue membre de l’Institut grand-ducal, section des arts et des lettres.

Ry Boissaux entame sa carrière d’écrivaine avec des contes pour enfants et des articles sur des sujets spécifiquement féminins dans L’Indépendance luxembourgeoise. Sous le pseudonyme de Furette, elle anime la rubrique de mode dans le quotidien Luxemburger Zeitung. À partir de 1961, elle coordonne une émission de radio pour enfants. Par ailleurs, elle collabore au Luxemburger Wort, aux Cahiers luxembourgeois, à la Revue, aux Pages de la SELF, à nos cahiers et à Arts et lettres, où elle publie des textes autobiographiques. Les textes de Ry Boissaux s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes et se distinguent par une tendance à la poétisation. Ses thèmes favoris sont l’univers des contes et des rêves, les histoires d’animaux et la psychologie féminine. Plus tard, elle s’intéresse à l’histoire locale et publie, en 1965, l’étude Das Quirinusheiligtum "Sankt Grein" im Petrusstal. Son recueil de poèmes Leise Lieder, rédigé en 1976, n’a jamais été publié, tout comme son recueil de textes Lettres de mon refuge, qu’elle a écrit vers la fin de sa vie à la Fondation Pescatore à Luxembourg.

Cet article est signé Germaine Goetzinger

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Arts et lettres. publication de la Section des arts et des lettres de l'Institut grand-ducal
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Eis Sprooch (Actioun Letzebuergesch)
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
    Furette
  • Titre des périodiques
    Indépendance luxembourgeoise (L')
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Zeitung III [1868-1941] / LZ
    Noms utilisés
    Furette
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Meuse[-Luxembourg] (La)
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Nouvelles Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Pages de la SELF (Les)
    Noms utilisés
    Ry Boissaux
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Ree
    Ry Boissaux
    R.B.
  • Titre des périodiques
    Tribüne (Die). Wochenzeitschrift für politisches und geistiges Leben
    Noms utilisés
    Ry Boissaux

Études critiques

Membre

  • Alliance française
  • Amis de la Maison de Victor Hugo
  • Amitiés françaises
  • Institut grand-ducal Section des arts et des lettres
  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française
  • Verein für Volks- und Schulhygiene

Archives

Citation:
Germaine Goetzinger, « Ry Boissaux », sous : , mise à jour du 09.10.2020, consulté le .