Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Christiane Grün


Photo :
© Romain Hoffmann

Christiane Grün

Luxembourg

Pseudonymes : CG ; Ch.G.

Christiane Grün passe son enfance et sa jeunesse à Walferdange. Après son baccalauréat au Lycée de garçons de Luxembourg en 1984, elle fait des études de mathématiques au Centre universitaire de Luxembourg et à l’université de Nancy. Elle suit en outre des études de journalisme par correspondance à la Freie Journalistenschule Berlin. Elle est enseignante de mathématiques, d’abord au Lycée classique d’Echternach, puis, pendant un an, au Lycée technique d’Ettelbruck, pendant 13 ans au Lycée technique des arts et métiers (LTAM) et enfin, depuis 2005, au Lycée classique de Diekirch (LCD). Elle est coéditrice des annuaires scolaires close‑up du LTAM (2000-2005, 2007-2009) et Millésime du LCD (depuis 2005).

Christiane Grün est auteure de livres pour enfants et pour la jeunesse en français, qui veulent faciliter l’apprentissage de cette langue aux jeunes Luxembourgeois et mettent en lumière des questions actuelles et récurrentes du monde qui les entoure, comme la xénophobie, la maladie d’Alzheimer, les sans-abri ou l’autisme. Le premier livre, Les Yeux noirs (2014), décrit la rivalité entre un jeune Portugais récemment arrivé au Grand-Duché et un condisciple luxembourgeois. Ce narrateur va par la suite découvrir le Portugal qu’il ne connaît, comme beaucoup de jeunes, que par le prisme de l’immigration portugaise au Luxembourg. Le texte, qui veut combattre la xénophobie, est accompagné d’une version audio sur CD et d’illustrations de Susy Schmit. L’Horloge de Bopi (2016) aborde le sujet de la maladie d’Alzheimer à un niveau compréhensible par les enfants. À l’aide de mystérieux dessins et avec sa cousine Tania, Luca essaie de retrouver son grand-père, qui oublie tout depuis quelque temps et qui vient de disparaître de sa maison de retraite. Clodo (2018) évoque le sujet des sans-abri au Luxembourg. La jeune protagoniste Claude, dite Clodo, est issue d’un milieu bourgeois rangé, mais ne se sent pas à l’aise dans sa famille et est raillée à l’école en raison de son apparence. Clodo fait la connaissance de Daniel, qui vit dans la rue. À travers cette amitié, elle prend de l’assurance et parvient à s’imposer au sein de sa fratrie et parmi ses camarades de classe. Dans le récit … pas fou ! (2018), le jeune Yann se retrouve dans un village de l’Oesling après le divorce de ses parents. Il y apprend à mieux connaître Theo, le fils de l’amie de sa mère qui s’occupe de lui pendant que celle-ci travaille. Theo a parfois des comportements déroutants, cependant, il n’est… pas fou !, comme l’indique le titre, mais atteint d’autisme. C’est en partie grâce aux observations de Theo que les jeunes détectives arrivent à résoudre ensemble les énigmes de la mort de la voisine Léa et de la disparition d’objets au village. En 2019, à l’occasion du 10e anniversaire de la bibliothèque d’Ettelbruck, Christiane Grün propose en collaboration avec Cristina Théato-Nunes une version luxembourgeoise du livre pour enfants portugais Wann ech e Buch wier = Se eu fosse um livro. Un livre y présente en tant que narrateur les rôles qu’il aimerait jouer face à ses lecteurs. Dans le récit Jeux dangereux (2020), deux bandes d’enfants initialement opposées doivent s’allier afin de résoudre l’énigme de la nouvelle place de jeu du village. Ils ne peuvent plus y jouer, car elle est apparemment empoisonnée et par conséquent fermée.

Christiane Grün écrit depuis de nombreuses années des textes en prose et des reportages ; ses contributions ont paru dans les périodiques Marienkalender (1982-1983, dans la rubrique Jeunes Auteurs), Luxemburger Wort (1988-1993), Rappel et Ons Stad (depuis 2012). Son récit … en prêtant l’oreille au plus profond de tout éloignement et de tout silence, … est récompensé en 2011 par le Hans-Bernhard-Schiff-Literaturpreis à Sarrebruck et publié dans nos cahiers. En tant que secrétaire de la commission de la culture de Walferdange elle accompagne, en 1995, les débuts de l’organisation des Walfer Bicherdeeg.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    CG
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Christiane Grün
  • Titre des périodiques
    Marienkalender / Luxemburger Marienkalender / Lëtzebuerger Panorama
    Noms utilisés
    Christiane Grün
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Christiane Grün
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    Ch.G.
    Christiane Grün
  • Titre des périodiques
    Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
    Noms utilisés
    Christiane Grün
  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Christiane Grün

Études critiques

Distinctions

Citation:
Nicole Sahl, « Christiane Grün », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .