Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Martine Ventura


Photo :
© droits réservés/ alle Rechte vorbehalten

Martine Ventura

Martine Pallmer [né(e)]

Martine Ventura a passé sa jeunesse à Manternach. Après son baccalauréat en 1996 au Lycée classique d'Echternach, elle a fait des études d’informatique. Actuellement, on ne dispose pas de données supplémentaires sur la vie de l'auteure.

Martine Ventura est l’auteure de romans policiers teintés de couleur locale, dans lesquels l’inspectrice Carmen Meyer, son chef, le commissaire Marc Olinger, et son collègue Gilles Kahn se lancent à la chasse au criminel à travers le Luxembourg. Dans Luxemburger Mord le trio traque le meurtrier d’une enseignante fortunée. Après avoir éliminé tour à tour les suspects habituels, une ouverture de testament surprenante et un sombre secret remontant à la jeunesse de la victime mènent à la résolution de l’affaire. Dans son second polar, Tatort Dräi Eechelen, l’auteure utilise des proverbes et des tournures luxembourgeois en guise de titres de chapitres. Cette fois, les policiers enquêtent sur trois affaires de meurtre. Ils suivent des pistes qui les guident dans l’industrie alimentaire et dans le secteur de la construction, mais qui restent infructueuses. Finalement, un tournant inattendu dirige l’attention sur les rangs de la police elle-même. Dans Tatort im Cercle, Carmen Meyer, qui entre-temps a quitté la police, enquête pour le compte d’une artiste qui est soupçonnée de meurtre. En effet, lors d’un vernissage de cette dernière, un critique d’art connu a été empoisonné. Meyer se met alors à la recherche de tous ceux qui auraient pu profiter de la mort du critique.

Cet article est signé Jeff Schmitz

Publications

Études critiques

Citation:
Jeff Schmitz, « Martine Ventura », sous : , mise à jour du 09.10.2020, consulté le .