Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Fritz Weimerskirch


Photo :
© Collection CNL

Fritz Weimerskirch

Joseph François Weimerskirch
Neudorf (alors commune d'Eich) Luxembourg

Pseudonymes : Innocenti ; Wef

Fritz Weimerskirch travaille comme magasinier auprès de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois. Il s'engage dans la vie associative des faubourgs de la ville de Luxembourg et dirige la fanfare de Clausen de 1930 à 1952. Après la Seconde Guerre mondiale, il fait partie du comité de l'association Hémechtstheater Letzeburg.

Fritz Weimerskirch est l'auteur de chansons, de sketches, de pièces de théâtre et de revues. Dans les années 1920, il compose la chanson connue Lidd vum Théiwesbuer. Il signe pour l'association Amis de la scène de Clausen de nombreuses pièces de théâtre et des revues. En collaboration avec August Donnen, il rédige les textes de la revue jouée en juin 1945 'T as eriwer, la première production du Théâtre municipal de Luxembourg-Ville en langue luxembourgeoise après la Seconde Guerre mondiale, jouée en septembre 1945. Par ailleurs, Fritz Weimerskirch effectue des traductions de l'allemand vers le luxembourgeois. Son adaptation de la farce Der Bräutigam meiner Frau d'Otto Schwartz et de Georg Lengbach est représentée en 1953, sous le titre De Kichekueder. Depuis les années 1980, des chansons de Fritz Weimerskirch sont fréquemment enregistrées, e. a. par Guy Schons, Collette et Fernand Wark ainsi que l’orchestre Jang Linster.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Études critiques

Membre

  • Hemechtstheater / Hémechtsthéâter Letzeburg
  • Revue (Theater)

Archives

Citation:
Pierre Marson, « Fritz Weimerskirch », sous : , mise à jour du 08.02.2017, consulté le .