Jeff Gilniat

Pétange


Photo: Jeff Gilniat
Jeff Gilniat
©

Jeff Gilniat fréquente l’école primaire à Oberkorn, puis il suit l’enseignement secondaire au Lycée Hubert Clément à Esch/Alzette jusqu’au baccalauréat. Au lycée, il est membre de la troupe de théâtre Namasté puis il rejoint celle d’Independant Little Lies d’Esch/Alzette. En 1999, il s’inscrit au Centre Universitaire de Luxembourg en lettres modernes. Il poursuit ensuite ses études à l’Université Paris IV/Sorbonne jusqu’à l’obtention du diplôme de maîtrise en 2003. De 2003 à 2008, il est à Rome, à la Pontificia Università Gregoriana, où il passe le bachelor en philosophie et en théologie. En 2009, il reçoit le sacrement de l’ordre à la cathédrale de Luxembourg. Il est vicaire et ensuite curé à Esch/Alzette de 2009 jusqu’à 2013. En 2014, il renonce à la prêtrise et se réoriente vers l’enseignement. Depuis 2015, il enseigne au Lycée technique de Lallange.

Jeff Gilniat a publié trois ouvrages de textes en prose. Le premier, L’Alinéa littéraire ou Le Rêve de Jacques Gringoire (2015), est un recueil de courts textes que l’auteur définit comme un nouveau genre, « l’alinéa littéraire ». Un jeune poète, nommé Jacques Gringoire, rêve que, fortuné, il s’achète une boutique à la devanture de laquelle on peut lire « Littérature à l’emporte-pièce : Alinéa littéraire ». Ce rêve, dans l’ouvrage, est distribué au début, au milieu et à la fin de la série de quarante-cinq courts textes de faits divers, de réflexions, de pensées et de critiques qui constituent les alinéas littéraires du rêve.

Les deux ouvrages suivants poursuivent l’exploration de ce genre. Le livre Perspectives et pensées du renard, place « um Knuedler » (2016) est composé d’une vingtaine de textes qui mettent en œuvre les pensées de la statue du Renert. Reprenant la figure du renard de Michel Rodange, cette prosopopée tisse de petites anecdotes, ludiques, philosophiques et morales autour du célèbre renard, érigé en observateur de ses contemporains. L’ouvrage Sarantaméron, Quarante dictées en délire (2018) contient de courtes dictées, numérotées et intitulées, que le lecteur peut aussi appréhender comme un texte à l’imagination débridée, surréaliste et propice à susciter l’envie d’écrire. Ces alinéas littéraires présentent toutes les caractéristiques de l’écriture automatique, dans la veine de ceux, par exemple, d’un Benjamin Péret.

Jeff Gilniat, à l’instar de son frère jumeau, Marc, publie des articles portant sur la religion catholique, p. ex. dans Forum. Il signe aussi des articles et des texes littéraires dans nos cahiers et Die Warte-Perspectives, portant, e.a., sur Chateaubriand et Victor Hugo.

Claude Bommertz

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
forum. fir kritesch Informatioun iwer Politik, Kultur a Relioun
Jeff Gilniat
nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
Jeff Gilniat
Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
Jeff Gilniat
Dernière mise à jour 21.02.2020