Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Norbert Daman


Photo :
© Collection CNL

Norbert Daman

Diekirch Luxembourg

Pseudonymes : N.D.

Fils de libraire, Norbert Daman grandit à Diekirch, où il fréquente l’école primaire et le lycée. Il entame des études à la Lehrerbildungsanstalt – l’institut de formation pédagogique d’Ettelbruck – en 1940 avant d’être enrôlé de force en 1942. En 1945, Daman rentre du front de l’Est et est instituteur à Merscheid, Bastendorf (1946-1948), Medernach (1948-1958) et Diekirch (1958-1984). Il contribue à la réalisation du manuel scolaire Nous parlons français (1966-1977).

Membre d’Ons Jongen, Norbert Daman est à l’origine avec Marcel Dockendorf de l’aménagement du calvaire des enrôlés de force à Diekirch, qu’il décrit dans l’anthologie Kräizwee vun den Zwangsrekrutéierten, parue en 1981. Dans le cadre de la vie musicale de Diekirch, Norbert Daman se signale comme chanteur et chef d’orchestre. Par ailleurs, il publie le livre Les Psaumes (1987) qui présente des chroniques villageoises et des chroniques de chorales paroissiales des communes des cantons de Diekirch et de Vianden.

Norbert Daman est l’auteur du drame populaire Hierzer am Sturm, qui se déroule dans un château fort médiéval en temps de guerre et affiche l’image d’un souverain juste, éclairé et compatissant envers le peuple. Il a en outre conçu des textes de cabaret et écrit de nombreux poèmes, mis en musique par Jos Kinzé.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Letzeburger Kanner
    Noms utilisés
    Norbert Daman

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Norbert Daman », sous : , mise à jour du 23.10.2020, consulté le .