Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Franz Faber


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Franz Faber

François Faber
Walferdange Mersch

Franz Faber, fils d’Ernest Faber, fréquente l’école primaire de Walferdange et le Gymnase de Diekirch. Après son examen de passage, il suit une formation d’imprimeur à Longwy et fonde en 1914 sa propre imprimerie à Mersch.

Franz Faber a écrit des histoires villageoises, dans lesquelles il évoque l’amour, la vengeance et les conflits entre différents partis. Ses histoires comprennent des éléments fantastiques comme des rêves, des disparitions mystérieuses et des sauts dans le temps. Publiés dans le cadre de la série Aus dem großen Dorf, ils se veulent des contributions à l’histoire locale. Ainsi, Franz Faber entretient le souvenir de villages disparus, à l’instar de Himmlingen, rayé de la carte pendant la guerre de Trente Ans.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Études critiques

Citation:
Claude D. Conter, « Franz Faber », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .