Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : José Luís Correia


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

José Luís Correia

J.L. Correia ; José Luís P. Correia
Pétange

Pseudonymes : Vera Cidade ; Daniela D’Ávila ; Alexandre Gaspar W. ; Alexandre G. Weytjens ; Alexandre Gaspar Weytjens

José Luís Correia fréquente l’école primaire de Rodange de 1977 à 1984, puis s’installe à Faro (Portugal), où il termine ses études secondaires en 1992. Après une année au Centre universitaire de Luxembourg, il étudie l’histoire à l’université de Strasbourg de 1993 à 1995. De 1990 à 1992, José Luís Correia acquiert sa première expérience de journaliste grâce à des stages dans les stations Radio ASA-Antena Sul Algarve et RCS-Radio Clube do Sul à Faro. De 1992 à 2006, il travaille comme journaliste, puis comme directeur des programmes de Radio Amizade à Esch-sur-Alzette. À partir du milieu des années 1990, il contribue également aux magazines luxembourgeois de langue portugaise Notícias et Contacto, ainsi qu’au Luxemburger Wort. En 1999, il devient responsable de la rédaction de Contacto, puis en assume le poste de rédacteur en chef de 2007 à 2017. Depuis 2018, il travaille comme chargé de communication du syndicat OGBL.

José Luís Correia tient le blog de langue portugaise Os Cadernos do Gaspar depuis 2005. Il y publie, sous le pseudonyme d’Alexandre Gaspar Weytjens, des poèmes, des réflexions philosophiques et des récits érotiques ou pornographiques. Sous le même titre, certaines de ces histoires paraissent en 2020 sous la forme d’un roman basé sur un journal intime. Le livre parle d’Alexandre Gaspar W., un homme d’une trentaine d’années originaire du Luxembourg, et de ses relations avec différentes femmes. Sa quête d’une relation épanouie le mène du Luxembourg à l’Algarve et jusqu’à Lisbonne.

Depuis 2017, l’auteur publie – sous le pseudonyme de Daniela D’Ávila, entre autres – des réflexions sur l’actualité et des poèmes sur le site internet en langue portugaise Bomdia.lu. En 2020, il contribue également au troisième volume de l’anthologie Poetas Lusófonos na Diáspora, qui paraît à Dortmund, et au douzième volume de l’anthologie de poésie contemporaine Entre o Sono e o Sonho, publiée chez Chiado Books à Lisbonne.

Cet article est signé Sandra Schmit

Publications

Études critiques

Citation:
Sandra Schmit, « José Luís Correia », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .