Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jacques Prange


Photo :
© Privat

Jacques Prange

Boende ()

Jacques Prange fréquente l’école primaire à Luxembourg-Neudorf (1965-1971) et le Lycée de garçons à Luxembourg-Limpertsberg (1971-1978). Il travaille ensuite dans la finance au Luxembourg de 1979 à 2013. Parallèlement, il suit une série de formations, notamment à l’ABBL (Association des banques et banquiers Luxembourg), à l’Académie bancaire européenne à Londres, Paris et Francfort, ainsi qu’à l’université de Sheffield (MBA, 1998-2000). Depuis la fin de sa carrière professionnelle, Jacques Prange vit alternativement au Luxembourg et près de la ville de Nîmes, dans le sud de la France. Il y a étudié à l’université les lettres modernes appliquées, de 2016 à 2019. Il est le frère de Michèle Prange.

Jacques Prange, qui depuis les années 1970 s’adonne à l’écriture de façon privée, publie son premier roman en 2020. La Nîmoise décrit l’enlèvement d’une riche Nîmoise par un jeune homme et deux complices adolescents, qui lui réclament une forte rançon. Pendant sa captivité ostensiblement exempte de violence dans une maison de campagne, l’héroïne se lie d’amitié avec ses ravisseurs et apprend également qu’elle a un lien de parenté avec leur chef. Dans ce « polar social », comme l’indique le sous-titre, la victime découvre au fur et à mesure la légitimité des motivations de ses ravisseurs, se solidarise avec eux et décide d’embrasser leur cause.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Études critiques

Citation:
Pierre Marson, « Jacques Prange », sous : , mise à jour du 16.06.2021, consulté le .