Pascal Debra

Luxembourg


Photo: Pascal Debra
Pascal Debra
Photo: ©

Pascal Debra fréquente l’école primaire de Dudelange et le lycée Hubert Clement à Esch-sur-Alzette (1991-1998). Il étudie ensuite la langue et la littérature allemandes, l’histoire de l’art, les littératures française et anglaise, la pédagogie et la philosophie au Luxembourg (1998-1999) et à Trèves. Il enseigne la philosophie à l’école privée Sainte-Sophie.

Pascal Debra s'intéresse à la philosophie, notamment à la philosophie des présocratiques, du platonisme et de James Lovelock. Dans son ouvrage Die Anfänge der Philosophie (Norderstedt 2008) il décrit les connaissances sur l'astronomie et les idées cosmologiques dans les civilisation de l'âge du bronze en Europe centrale et du Nord ainsi qu'en Egypte, en Babylone, en Indes et en Chine. Dans des ouvrages pratiques, Pascal Debra associe la philosophie au monde vecu en relatant p.ex. les propriétés curatives de l'alimentation dans Das kleine Handbuch des Grüntees (Norderstedt 2006) ou en plaidant pour une nouvelle alimentation dans Argumente für vegane Rohkost (Trèves 2005), publié en collaboration avec Paul Kremer et Diane Linden.

Depuis 1993, Pascal Debra écrit des drames, des romans, des récits et des poèmes en allemand. Il publia un recueil de poèmes et d'aphorismes, Horizontenstille, ainsi que le premier tome du recueil de ses écrits, Gesammelte Schriften. Ce dernier présente des poèmes, le monologue Jonathan, le drame psychologique Der schweigende Traum, le roman Der Schachspieler, ainsi qu'une série d'essais. L'œuvre de Pascal Debra est considérablement influencée par le poète indien Rabindranath Tagore. Dans l'esprit du mysticisme et de la philosophie de Heidegger, Pascal Debra reconnaît le divin dans les choses et considère la poésie comme un moyen de réaliser sa propre quête spirituelle.

Pascal Debra a réédité sous forme individuelle inchangée les œuvres contenues dans l’édition rassemblée de ses écrits : Der Schachspieler (roman, 2009), Aesculus (cycle de poèmes en cinq tableaux 2000-2002, 2017), Horizontenstille (poèmes de 1993 à 1998 et 2018), Ausgewählte Gedichte 1998-2002 (2018). Le recueil de poèmes Aszendent Äonenfalter paraît en 2018, inchangé également, dans une nouvelle édition.

Les romans Die Reißzwecke in der Regenrinne (2009) et Die Evolution des Scorpions (2017) se déroulent à Manhattan et parlent d’hypocondriaques et de névrosés. Pascal Debra, qui a écrit un essai sur la philosophie dans les films de Woody Allen (Philosophie in Woody Allens Filmen. Vom Existentialismus zum Dekonstruktivismus, 2014), y aborde, à l’instar des longs métrages de l’auteur et réalisateur américain, les problèmes relationnels et leurs complications, l’échec, le sens de la vie ainsi que les obsessions, le sexe, la violence et les drogues. Die Pathologie der Liebe est un thriller psychologique qui se déroule dans le milieu artistique et raconte le détachement croissant d’une galeriste de son amant, un chirurgien cardiaque. Le roman combine un triangle amoureux avec une histoire de meurtre ; l’amour, la jalousie, la haine et la violence y prévalent. Avec Achilles, Pascal Debra change de genre. Cette dystopie décrit l’autodestruction nucléaire des États-Unis, que déclenche une attaque de pirates informatiques.

Claude D. Conter
Dernière mise à jour 05.03.2019