Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Christiane Kutten-Serafini


© Studion, Dudelange

Christiane Kutten-Serafini

Christiane Serafini
Esch-sur-Alzette

De 1970 à 1976, Christiane Kutten-Serafini suit l’enseignement primaire à Mondercange, puis secondaire en section administrative et commerciale au Lycée technique d’Esch-sur-Alzette, où elle termine en 1981 avec succès l’enseignement moyen. De 1981 à 1983, elle est secrétaire de direction à l’Arbed, puis se retire de la vie professionnelle pendant quelques années. De 1992 à 2001, elle travaille comme assistante de direction à l’imprimerie COPE, une entreprise appartenant au Parti communiste luxembourgeois (PCL), au sein duquel Christiane Kutten-Serafini est engagée depuis 1990. De 1990 à 1998, elle est membre du comité central et exécutif et, de 1990 à 1993, vice-présidente du parti. En 2001, c’est la rupture avec le PCL et Christiane Kutten-Serafini se retire. Depuis 1983, elle s’engage, avec son mari Edouard Kutten, pour la Libre pensée luxembourgeoise (LPL). De plus, elle s’occupe des publications d’Edouard Kutten, éditées à compte d’auteur.

Le recueil Ein Bündel Leben de Christiane Kutten-Serafini regroupe de courts récits autobiographiques en allemand et en français, chaque fois précédés de quelques pensées introductives. En partant de ses souvenirs et expériences, elle raconte, d’un côté, des moments clés qui ont marqué sa vie et traite, de l’autre, différents sujets comme la légalisation de l’euthanasie, la stigmatisation sociale des personnes en surpoids, le rapport de la génération 1968 avec la génération suivante, la relation des êtres humains avec leurs animaux domestiques ou encore le niveau intellectuel des magazines pour femmes. En 2018, la nouvelle Les messages paraît dans le recueil d’Edouard Kutten Le Retour de Victor Hugo. Elle se concentre sur un rituel de deuil de la narratrice, qui envoie régulièrement des SMS à sa mère décédée. Ceux-ci arrivent involontairement et accidentellement sur le téléphone portable d’une de ses connaissances, qui habite la ville voisine.

Christiane Kutten-Serafini a conçu, pour la LPL, la documentation historique 110 Jahre Luxemburger Freidenkerbund! (La Voix de la libre pensée, no 329, sept.-oct. 3/2014). En outre, elle rédige des articles dans lesquels elle pose un regard critique sur la société, publiés dans la presse écrite et sur le site internet RTL.lu.

Cet article est signé Jeff Schmitz et Tim Reuter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Christiane Kutten-Serafini
  • Titre des périodiques
    Voix de la libre pensée (La) = Das freie Wort
    Noms utilisés
    Christiane Kutten-Serafini
  • Titre des périodiques
    Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek / Zeitung vum Letzeburger Vollek / ZLV. Zentralorgan der KPL
    Noms utilisés
    Christiane Kutten-Serafini

Études critiques

Membre

  • Freidenkerbund = Libre Pensée luxembourgeoise
Citation:
Jeff Schmitz/Tim Reuter, « Christiane Kutten-Serafini », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .