Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Jang Hamen


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Jang Hamen

Jean Hamen
Luxembourg

Jang Hamen fréquente à Diekirch l’école primaire et le Lycée classique et suit une formation d’éducateur gradué à l‘Institut d’études éducatives et sociales (IEES). Plus tard, il enchaine avec un Bachelor en Sciences sociales et éducatives obtenu en 2009, après des études à l'université de de Luxembourg et avec une formation complémentaire de directeur agréé d’un home pour personnes âgées acquise à Heidelberg. Il a travaillé dans des foyers de jour et des homes pour personnes âgées à Grevenmacher, Neudorf, Diekirch et Wasserbillig et a été responsable du Service Senior de RBS à Itzig. Depuis son départ à la retraite fin 2021, il est en partie formateur interne auprès des services de soin de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Le pédagogue social Jang Hamen s’est avant tout engagé dans le domaine des soins gériatriques, il a publié dans la revue Fachzeitschrift für Palliative Geriatrie et a développé des jeux de société comme Kultilux, Wien huet et gesot? ou Beruffer zu Lëtzebuerg, qui veulent aider à conserver les capacités cognitives des joueurs.

Jang Hamen écrit des récits policiers avec des éléments de critique sociale Dans Ich bin doch nicht verrückt! (2021), une dame de 86 ans entre un peu contre son gré dans un home pour personnes âgées, elle arrive à y résoudre quelques énigmes, mais elle veut avant tout profiter d’une autonomie de décision nouvellement acquise. Dans la suite Und das Abenteuer geht weiter! (2022) une jeune immigrée syrienne, personnage secondaire du premier volume, entame une formation de soignante dans le même home pour personnes âgées. Elle-aussi arriver à maîtriser des situations cocasses et à trouver sa voie dans la vie.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Citation:
Nicole Sahl, « Jang Hamen », sous : , mise à jour du 10.03.2022, consulté le .