Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Ed Barbel


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Ed Barbel

Edouard Barbel ; Eduard Barbel
Bonnevoie (alors commune de Hollerich) Clervaux

Pseudonymes : E.B.

Ed Barbel fréquente l’école primaire de Bonnevoie. Après son baccalauréat, il suit les cours de l’École normale des instituteurs et exerce comme instituteur remplaçant à Dudelange pendant quatre ans. À partir de 1932, il enseigne à Belvaux et à partir de 1936 à Esch-sur-Alzette, où il est aussi conseiller communal. Après avoir été écarté de l’enseignement, il rejoint la presse clandestine et illégale de la Résistance, contribue à la rédaction du journal Ons Zeidong et rédige le Manifest an das Luxemburger Volk. Suspecté d’activités de résistance, il est déporté dans les camps de concentration de Hinzert, Natzweiler et Dachau. En 1948, Barbel réintègre l’enseignement. Il a été président de la Ligue vun de Lëtzebuerger Politesche Prisonnéier an Deportéierten (LPPD) à Esch-sur-Alzette pendant 43 ans et du Conseil national de la Résistance luxembourgeois pendant 38 ans. En 1956, il fait partie des membres fondateurs du Musée national de la Résistance à Esch-sur-Alzette.

Ed Barbel s’est engagé au sein de l’Association pour l’éducation populaire et a rédigé le récit de voyage en France Fahrt nach dem Süden, publié par la maison d’édition coopérative du quotidien Escher Tageblatt. Il y combine la description d’évènements comme le rallye de Monte-Carlo à des présentations historico-culturelles ou des portraits de villes comme Genève, cité de la Société des Nations et de la paix. Interné au camp de concentration de Natzweiler, il a écrit des poèmes et des chansons patriotiques en luxembourgeois qui ont pour sujet le mal du pays et le juste combat pour l’indépendance du Grand-Duché. Plus tard, il a publié ses mémoires sur les camps de concentration dans Rappel.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
    Noms utilisés
    Ed Barbel

Études critiques

Membre

  • Volksbildungsverein = Allgemeiner Volksbildungsverein für das Großherzogtum Luxemburg = Association d'éducation populaire
Citation:
Claude D. Conter, « Ed Barbel », sous : , mise à jour du 25.09.2020, consulté le .