Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Caspar Mathias Spoo


Photo :
© Collection CNL

Caspar Mathias Spoo

Gaspar Spoo [né(e)]
Echternach Esch-sur-Alzette

Pseudonymes : Carl Hermann ; Onggenannt ; Papa Spoo (genannt)

Caspar Mathias Spoo grandit au sein d’une famille d’ouvriers de la faïencerie Boch. Obligé de quitter le lycée après trois années, il travaille d’abord comme clerc de notaire à Echternach, puis comme percepteur des postes. En 1875, il fonde à Wecker, en collaboration avec André Duchscher, une fonderie qui produit des machines agricoles. De 1886 à 1888, Spoo est comptable à l’usine sidérurgique de Dudelange. Ensuite, il reprend une filiale de l’usine Duchscher-Spoo à Esch-sur-Alzette et dirige sa propre quincaillerie ainsi qu’un atelier de construction.

Caspar Mathias Spoo lance sa carrière politique en 1893, lorsqu’il est élu au conseil communal d’Esch-sur-Alzette. En collaboration avec Michel Welter, il est le premier à organiser des campagnes électorales modernes au Luxembourg, notamment lors des élections législatives de 1896. Spoo et Welter organisent des réunions électorales et élaborent des programmes électoraux, distribués gratuitement aux électeurs. Paru dans l’Escher Courrier, le texte Offenes Wort an die Wähler marque le début des publications de partis politiques au Luxembourg. À la Chambre, Spoo et Welter défendent, en accord avec les idées de la social-démocratie internationale et du centre gauche, le suffrage universel, l’imposition progressive et les assurances sociales. André Duchscher influence considérablement les idées de Spoo dans le domaine social. Celui-ci s’engage en faveur de la création de l’École industrielle et commerciale, tout comme il soutient le projet d’un lycée de jeunes filles à Esch-sur-Alzette. Sa popularité lui vaut l’affectueux surnom de Papa Spoo. Il reste député jusqu’à sa mort.

Caspar Mathias Spoo a fait preuve d’un grand engagement en faveur de la langue luxembourgeoise. Le 9 décembre 1896, il prononce à la Chambre un discours intitulé Hêméchssprôch. Lors de cette intervention, il réclame un usage plus conscient de la langue luxembourgeoise, entre autres dans les discours politiques. Même si sa requête est rejetée, Spoo continue à défendre la langue sur le plan politique. Suite à une initiative de sa part, le luxembourgeois devient matière obligatoire du programme des écoles primaires après l’adoption de la loi scolaire de 1912. En outre, il a recommandé une orthographe luxembourgeoise fondée sur les classiques de la littérature et sur les propositions de Duchscher. Par ailleurs, Spoo a publié des articles consacrés entre autres à Dicks et à Michel Lentz dans Ons Hémecht et d’Natio'n. Il a présenté aussi Renert de Michel Rodange au grand public lors de conférences et de soirées de lecture. Il a incité à la réalisation d’une édition de luxe de Renert, qui n’a toutefois vu le jour que plus tard. Convaincu par ces opérations de promotion et de diffusion de la littérature nationale, Lucien Koenig a recruté Spoo pour la Letzeburger Nationalunio'n.

Caspar Mathias Spoo a écrit des textes littéraires en luxembourgeois. Le récit autobiographique Sœur Marie du Bon Pasteur a paru d’abord dans Ons Hémecht sous le pseudonyme d’Onggenannt. Dédié à la sœur de Spoo, religieuse en Algérie, cet ouvrage raconte des souvenirs d’enfance et brosse un tableau des mœurs du XIXe siècle en intégrant des chansons, des poèmes et des prières. Spoo a rédigé une série de poèmes de circonstance, mais aussi l’un des rares chants d’ouvriers en luxembourgeois, intitulé Lëtzebuerger Aarbechterlidd. Lors de son passage à Echternach, il a composé, sous le pseudonyme de Carl Hermann, la musique des pièces Brandbréf et Handstraich d’André Duchscher.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Escher Courrier
    Noms utilisés
    Caspar Mathias Spoo
  • Titre des périodiques
    Hémecht / Ons Hémecht / 'T Hémecht
    Noms utilisés
    Caspar Mathias Spoo
    Onggenannt
  • Titre des périodiques
    Natio'n (D'). Nationalistesch Revue / Rewü
    Noms utilisés
    Caspar Mathias Spoo

Études critiques

Membre

  • Nationalunio'n - Letzeburger Nationalunio'n
  • Union dramatique
  • Wörterbuch der luxemburgischen Mundart (1906)

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Caspar Mathias Spoo », sous : , mise à jour du 09.04.2021, consulté le .