Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Vic Fischbach


Photo :
© Collection CNL

Vic Fischbach

Victor Fischbach
Schieren Luxembourg

Pseudonymes : V.F.

Vic Fischbach fréquente l’école primaire de Schieren et le Gymnase de Diekirch. En 1942, il est envoyé par sanction au Reichsarbeitsdienst (RAD) à Peenemünde. En avril 1943, il est enrôlé de force dans la Wehrmacht, de laquelle il déserte en août 1943. Vic Fischbach est l’un des témoins de la période nazie interviewés par Claude Lahr pour son film documentaire Heim ins Reich. Wéi Lëtzebuerg sollt preisesch ginn (2004). De 1945 à 1949, il étudie l’agronomie à l’École polytechnique fédérale de Zurich. De 1949 à 1952, il enseigne au Lycée technique agricole d’Ettelbruck. De 1952 à 1977, il dirige le département production animale de l’Administration des services techniques de l’agriculture (ASTA), institution qu’il dirige de 1977 à 1984.

Vic Fischbach est l’auteur de plusieurs articles spécialisés sur des questions d’élevage et d’entretien des animaux, notamment Der Bauer im Gutland dans An der Ucht (1961), et il a été responsable éditorial de 150 Joer Annalen (2003).

Vic Fischbach a écrit des romans policiers, dans lesquels il utilise aussi bien des informations d’arrière-plan sur la région de Schieren et d’Ettelbruck que des éléments historiques, de science populaire, botaniques et vétérinaires. Le commissaire en chef Jean Markus mène l’enquête dans les deux premiers romans : D’Haus am Härewee traite du suicide d’une femme faisant partie de la haute bourgeoisie et vivant dans une maison du Herrenweg ; Viele weisse Westen traite du meurtre d’un homme, dont l’enquête révèle les activités de chantage. Dans les romans suivants, c’est le détective Bill Parker qui dirige des enquêtes se déroulant dans différents milieux au Luxembourg. Scopolamin traite de l’investigation sur la mort de plusieurs chevaux empoisonnés par la drogue homonyme. D’Piccadilly Lily traite du meurtre d’une veuve riche et attirante ; il a été traduit en français par l’auteur lui-même. Eine Flasche zu viel explore les raisons de la mort subite d’un peintre luxembourgeois, qui succombe après avoir consommé un vin rouge rare. Le roman policier Kokain, qui se situe au Luxembourg et aux Pays-Bas, relate les investigations sur un meurtre perpétré sur un policier luxembourgeois dans le contexte de la lutte contre le trafic international de stupéfiants. Der Tote auf der Nuck retrace l’enquête criminelle du commissaire luxembourgeois Alex Kugener, qui porte sur la découverte d’un cadavre sans tête dans la ville de province d’Ettelbruck. Dans le dernier roman de l’auteur, Mord in Grentzingen, la police enquête sur le meurtre d’une famille kurde retrouvée dans une chapelle incendiée de la localité luxembourgeoise de Grentzingen.

Cet article est signé Pascal Seil

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Aktiv am Liewen. déi nei Zäitschrëft fir Mënschen mat Liewenserfahrung
    Noms utilisés
    Vic Fischbach
  • Titre des périodiques
    Bauerekalenner / Letzeburger Bauere-Kalenner
    Noms utilisés
    Vic Fischbach
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    V.F.

Études critiques

Citation:
Pascal Seil, « Vic Fischbach », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .