Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Jean-Pierre Wust

Esch-sur-Alzette Luxembourg

Pseudonymes : J.-P. W.

Jean-Pierre Wust s'installa à Luxembourg-Bonnevoie au début des années 1930. Il fut employé dans une société de surveillance. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travailla comme porteur de journaux.

Jean-Pierre Wust écrivit des pièces en luxembourgeois, destinées au théâtre amateur. Il s'agit souvent de brefs monologues humoristiques ou de scènes de quiproquos avec peu de personnages. L'auteur évoque la pauvreté, la richesse et les rapports entre les sexes. La plupart des pièces de J.-P. W. se résument à quelques pages, seuls le drame familial Wo' keng Mamm me' ass et la comédie de quiproquos Die russische Cousine sont plus volumineuses. Cette dernière est d'ailleurs la seule pièce de Jean-Pierre Wust à ne pas être rédigée en luxembourgeois.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Études critiques

Citation:
Pierre Marson, « Jean-Pierre Wust », sous : , mise à jour du 20.02.2014, consulté le .