Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Noémie Leer


Photo :
© Collection CNL

Noémie Leer

Bangkok ()

Noémie Leer arrive au Luxembourg à l’âge de quatre ans et fréquente l’école primaire à Consdorf et le Lycée classique d’Echternach. Elle s’intéresse très tôt au théâtre. Après des cours de diction en allemand et des cours d’art dramatique et de chant au Conservatoire de musique de Luxembourg, elle fait un stage au Théâtre national du Luxembourg. Elle suit des études universitaires à Cologne, puis des études d’ethnologie, de musique et de théâtre à Munich. Elle est la chanteuse du groupe de death/thrash metal Rude Revelation, dont elle écrit les chansons.

Noémie Leer écrit des récits en allemand, souvent agrémentés de poèmes et de fragments de textes en français et en anglais. Elle fait ses débuts à l’âge de quinze ans et décrit un univers d’adolescente, où les personnages sont à la recherche de l’amour à tout prix et plein d’angoisses. Dans Lautlos, l’auteure présente des variations du personnage de Lolita. Edgar M. Weiss a pour sujet la maladie mortelle d’un boursier. Noémie Leer a été brièvement correspondante culturelle du Lëtzebuerger Journal, pour lequel elle a animé une page hebdomadaire pour la jeunesse.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Journal / Letzeburger Journal / Journal / LJ. Politik, Finanzen a Gesellschaft
    Noms utilisés
    Noémie Leer

Études critiques

Membre

  • Théâtre National de Luxembourg

Archives

Citation:
Claude D. Conter, « Noémie Leer », sous : , mise à jour du 29.06.2021, consulté le .