Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Albert Gras

Bettembourg Hollerich (alors commune de Hollerich)

Albert Gras est le fils de François Gras, notaire à Bettembourg et caricaturé par Dicks sous les traits du personnage « Grassmeck » dans D’Vulleparlament am Grengewald. Alors qu’il est étudiant en droit et en notariat à l’université de Liège, Albert Gras embarque à bord d’un bateau à Anvers pour un long périple en Amérique latine, à l’insu de ses parents. De janvier 1876 à mai 1878 ainsi que de fin 1878 à 1881, il entreprend deux expéditions en Afrique. Il ne reprend jamais l’étude de notaire de son père et meurt rentier.

Albert Gras est l’auteur de trois récits de voyage. Dans Trois ans dans l’Amérique du Sud. République de l’Uruguay, il expose non seulement ses impressions de voyage et de chasse, mais aborde aussi le problème de l’esclavage au Brésil. Dans La Zone torride, il se lance dans une sorte de recherche des mystérieuses origines de l’humanité. Ayant appris les rudiments de trois langues indigènes, il est à même de communiquer avec les populations locales et de découvrir leurs coutumes, tout en étudiant la faune ainsi que la situation économique et politique dans les colonies françaises. Ses relations avec l’Afrique sont assez ambiguës. En effet, il a beau afficher le sentiment de supériorité propre aux chasseurs de gros gibier de son époque, il n’en dénonce pas moins avec virulence les puissances coloniales, de même que le rôle de l’Église catholique dans un environnement musulman. Dans De la Meuse au Manzanarès, il relate son dernier voyage, qui l’a mené en Espagne.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Études critiques

Citation:
Frank Wilhelm, « Albert Gras », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .