Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Carmen Ennesch


Photo :
© Collection ANLux

Carmen Ennesch

Mme Desmulie ; Carmen Desmulie-Ennesch ; Hermine Ennesch
Forst (aujourd'hui Aix-la-Chapelle) () Paris ()

Carmen Ennesch est la fille d’Alfons Ennesch. Elle passe son enfance et sa jeunesse au Luxembourg. Après son baccalauréat au Lycée de jeunes filles à Luxembourg en 1921, elle entame des études de droit et d’économie en Autriche, en Belgique et en Allemagne avant d’obtenir à l’université de Francfort-sur-le-Main en 1923 le diplôme d’ingénieure commerciale avec un travail de fin d’études consacré à l’évolution des salaires des mineurs et des sidérurgistes. En 1925, elle vit à Lille, à partir de 1926 à Bruxelles. Après avoir épousé Pierre Paul Desmulie, elle devient citoyenne française et s’installe à Paris en 1939.

À la fin des années 1920, Carmen Ennesch commence à travailler comme journaliste. À partir de 1932 et jusqu’aux années 1990, elle est correspondante du Journal d’Esch, par la suite Tageblatt, et à partir de 1934 du quotidien toulousain La Dépêche du Midi. Ses articles consacrés à des sujets politiques et historiques paraissent dans plusieurs journaux parisiens, mais aussi dans les périodiques Saarbrücker Zeitung, Cahiers d’études cathares, Die Luxemburgerin, L’Action féminine, Luxembourg, Journal des professeurs et Les Cahiers luxembourgeois, auxquels elle fournit des chroniques sur la vie culturelle et des expositions à Paris. Par ailleurs, elle anime des émissions sur RTL Radio Lëtzebuerg et France Culture.

Les sujets de prédilection de Carmen Ennesch comme écrivaine et journaliste sont le féminisme, le socialisme, les cathares ainsi que l’engagement politique et social. Elle s’engage en faveur de l’égalité des sexes et écrit des biographies romancées consacrées à Rosa Luxemburg et à Vittoria Colonna. Sa biographie d’Odette de Champdivers paraît sous forme de feuilleton dans Femmes d’aujourd’hui en 1933 et en 1934, tandis que Scènes typiques de la vie de Jeanne d’Arc reste inédit. Dans les études La Personnalité de la femme dans la conception socialiste (1932) et Aux sources du féminisme (1934), Carmen Ennesch analyse le mouvement féministe et son histoire.

Au-dessus du ressentiment franco-allemand (1932) est un engagement en faveur d’un traité franco-allemand en vue d’une Europe sociale unifiée. Cet ouvrage trouve son origine dans l’amitié entre Carmen Ennesch et Andrée Viénot-Mayrisch, elle aussi militante socialiste. Émigrations politiques d’hier et d’aujourd’hui (1946) livre un aperçu de différentes émigrations politiques au fil du temps. Il s’agit de la version imprimée d’une conférence de 1936 devant l’Association luxembourgeoise d’éducation populaire. Mosaïque bulgare est non seulement un récit de voyage, mais aussi une analyse économique et une étude philosophique de la religion bogomile.

Lors de ses séjours réguliers à Toulouse, où les religions et les cultures chrétienne, arabe, juive, ibérique et occitane avaient paisiblement cohabité au XIIe siècle, Carmen Ennesch s’intéresse à la philosophie, à la vie et à l’histoire des cathares. Le résultat de ses recherches est publié dans L’Épopée albigeoise (Esch-sur-Alzette, 1961) et Les Cathares dans la cité (Esch-sur-Alzette, 1969). Les deux livres seront réunis dans le recueil De l’épopée albigeoise aux Cathares parmi nous en 1985.

Dans de nombreux articles, Carmen Ennesch s’est également engagée en faveur de la protection des animaux. Le texte inédit Les Mémoires de Belaud Chat (1940) représente une prise de position contre la vivisection.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    action féminine (L'). Monatsschrift für die Interessen der Frau
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Journal des professeurs
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Luxembourg. journal du matin politique et littéraire
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Luxemburgerin (Die). Zeitschrift für die gesamten Fraueninteressen Luxemburgs
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Neue Luxemburger Kalender (Der). Eine Publikation von Tony Jungblut
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Phare (Le). Kulturelle Beilage - Point de vue culturel
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Saarbrücker Zeitung
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Carmen Ennesch

Études critiques

Membre

  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française

Archives

Citation:
Nicole Sahl, « Carmen Ennesch », sous : , mise à jour du 05.11.2020, consulté le .