Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Alfons Ennesch


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Alfons Ennesch

Alphons Ennesch ; Alphonse Ennesch
Bettange-sur-Mess Luxembourg

Alfons Ennesch est le père de Carmen Ennesch. Il travaille d’abord comme ingénieur et inspecteur du travail à l’aciérie Rothe Erde à Aix-la-Chapelle, puis à la Société métallurgique des Terres rouges au Luxembourg. En 1941, il est arrêté par la Gestapo et incarcéré à la prison de Luxembourg-Grund pour avoir refusé de rejoindre le mouvement VdB.

Phantasien eines Hütten-Technikers beim Nachtdienst, publié dans Freie-Deutsche Blätter en 1901, s’inspire de ses expériences professionnelles. Dans cet écrit, Alfons Ennesch souligne la mission civilisatrice de la technique. Avec son récit autobiographique Meine Verhaftung durch die Gestapo, il veut inciter d’autres personnes à raconter leur expérience personnelle pendant la guerre et offrir ainsi un matériel de référence aux historiens. Les trente-trois cahiers de la série Skizzen und Bilder aus dem luxemburgischen Bundeskontingent zum deutschen Heere (1937-1947), réalisés à partir de sources d’archives historiques, illustrent la période pendant laquelle Luxembourg était une forteresse fédérale prussienne. Dans le cadre de ses activités professionnelles, Ennesch a tenu des conférences et publié en Allemagne des écrits sur les réformes sociales, la prévention des accidents et l’assurance accident, entre autres Die Pensionsversicherung der Privatbeamten (1903).

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Freie-Deutsche Blätter. Wochenschrift für Politik, Wissenschaft und Kunst
    Noms utilisés
    Alfons Ennesch

Archives

Citation:
Nicole Sahl, « Alfons Ennesch », sous : , mise à jour du 30.10.2020, consulté le .