Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Isabel Spigarelli


Photo :
© Claude Piscitelli

Isabel Spigarelli

Isabelle Spigarelli
Niederkorn

Pseudonymes : is

Après l’école primaire à Soleuvre, Isabel Spigarelli fait des études secondaires au Lycée Hubert-Clément à Esch/Alzette. Depuis 2011, elle étudie la littérature générale et comparée comme discipline principale et les sciences du théâtre, du film et des médias comme branche secondaire à l’université de Francfort/Main. En 2014-2015, Isabel Spigarelli publie un certain nombre de reportages portant sur des sujets culturels et la vie estudiantine dans  la rubrique „Zoom“ du quotidien Journal.

Isabel Spigarelli publie d'abord de la prose courte. Ses premières contributions paraissent dans le journal scolaire du Lycée Hubert-Clément. Lors d‘un concours littéraire pour jeunes organisé par le Musée d’histoire de la ville de Luxembourg dans le cadre de l’exposition „Crimes de sang“ en 2010, elle gagne le premier prix dans la catégorie des 17 à 20 ans avec la nouvelle policière Sie oder ich. Ce court récit décrit les pensées d’un adolescent qui fantasme sur le meurtre de ses parents. Le texte est publié dans l’anthologie Mord und Totschlag. 22 Kurzkrimis von jungen Autoren/innen aus Luxemburg / 22 nouvelles policières de jeunes auteurs du Luxembourg (2010), puis intégré dans un texte narratif plus long publié dans Der Versuch, zu sein, l’unique recueil de l’auteure à ce jour.

Les thèmes principaux des contes Isabel Spigarelli sont les cheminements de la pensée et les états émotionnels de leurs protagonistes, le lecteur accédant à leurs mondes intérieurs par une narration à la première personne. Les textes décrivent des processus d’individuation de jeunes gens aux biographies souvent brisées et aux relations parents-enfants difficiles. L’expérience de la solitude et du caractère éphémère de l’existence, les questions liées au sens de la vie et à la possibilité d’une existence authentique sont des sujets récurrents.

Les relations humaines et la conscience du caractère éphémère de l’existence sont également au centre de Nichts zu danken (2016), le premier roman d’Isabel Spigarelli. Le protagoniste M, un personnage instable qui éprouve des difficultés à s’insérer dans la réalité et le présent, retourne dans sa ville d’origine après une longue période d’absence. Il fait ses adieux à sa grand-mère, atteinte de démence en stade terminal, et à son amour de jeunesse. Par un processus de clarification et de libération de non-dits, il parvient à prendre un nouveau départ dans la vie.  

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    woxx / Grénge Spoun. déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
    Noms utilisés
    is

Études critiques

Distinctions

Citation:
Pierre Marson, « Isabel Spigarelli », sous : , mise à jour du 29.06.2017, consulté le .