Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Paul Hirschberger

Isidore Hirschberger
Hamm (alors commune de Sandweiler) Bruxelles ()

Il n’existe guère d’informations fiables sur l’identité et la biographie de Paul Hirschberger, de son vrai nom Isidore Hirschberger. On sait toutefois qu’il a été ingénieur commercial. Étant donné que sa mère est issue de la famille Godchaux de Schleifmühle, il est probable que Paul Hirschberger a travaillé dans l’industrie du textile.

Paul Hirschberger est l’auteur de nombreuses revues représentées annuellement au Théâtre de la Ville de Luxembourg : il écrit en 1902, en collaboration avec Niki Laux, la revue Letzeburger Flautereien, de même que la Revue, représentée à l’Hôtel de la Poste en 1905. Les pièces comiques en trois actes De schéine Camille (représentée en 1901), Véer Wochen Prisong (1903) et Hir Revanche (1903) sont restées inédites. Vers 1900, Paul Hirschberger publie des farces (Bocksprünge, Vaterfreuden, Sascha) et des pièces de théâtre populaire (Der schöne Arno) ainsi que le livret d’opéra Jadwiga à Berlin. Il a écrit par ailleurs quelques ouvrages dramatiques en collaboration avec les écrivains Curt Kraatz, Gustav Klitscher et Carl Laufs. Les farces Der Bernhardiner et Die vierte Dimension sont des adaptations de pièces du dramaturge français Alexandre Bisson.

Cet article est signé Claude D. Conter

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
    Noms utilisés
    Paul Hirschberger

Études critiques

Membre

  • Revue (Theater)
  • Union dramatique

Archives

  • BNL Ms 627
Citation:
Claude D. Conter, « Paul Hirschberger », sous : , mise à jour du 07.05.2021, consulté le .