Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Anne Schmitt


Photo :
© Collection CNL

Anne Schmitt

Luxembourg

Pseudonymes : att

Anne Schmitt fréquente le Lycée de jeunes filles et le Lycée technique des arts et métiers à Luxembourg. Elle suit une formation de restauratrice de meubles, entre autres en Italie, à la Scuola di Restauro della Provincia di Firenze. Elle travaille comme journaliste et écrit régulièrement des critiques sur la littérature, les arts, la danse et le théâtre dans les périodiques d’Lëtzebuerger Land, Tageblatt, woxx, Galerie, Luxemburger Wort, Ons Stad, Les Cahiers luxembourgeois et Arts et Lettres. Occasionnellement, elle travaille aussi pour Radio 100,7 et RTL Télé Lëtzebuerg.

Par ailleurs, Anne Schmitt a dirigé les spectacles de danse Le Spleen des potiches (2001) et Mi-Sûre, mi-Moselle. Ce dernier lui vaut le prix Kaléidoscope de l’Union européenne en 1994. Elle a assuré la mise en scène de chorégraphies dans le cadre des concerts pour enfants Retour de jungle (1996), Machen Sie Spass (1997), Der Feuervogel (1999) et Wann d’Orange bluddeg sinn, wien ass de Kleeschen?, représentés par l’Orchestre philharmonique du Luxembourg au Théâtre municipal de la Ville de Luxembourg et au Musée d’histoire de la Ville de Luxembourg. Le spectacle de musique et de danse L’Eau du crocodile a été représenté à l’occasion du Salon du livre en 1998.

Sur le plan littéraire, Anne Schmitt est présente avec des recueils de récits en français, pour la plupart illustrés d’aquarelles et de gouaches de Moritz Ney. Ses textes satiriques et sociocritiques combinent des éléments du polar, de la littérature de voyage et du roman d’aventures. Ils contiennent des images qui favorisent l’analyse des relations entre l’écriture et la peinture. Anne Schmitt raconte des voyages réels, mais aussi imaginaires ou virtuels, à travers lesquels elle évoque les relations entre les cultures, notamment entre l’Orient et l’Occident. Dans ses textes, le quotidien côtoie l’insolite et le surnaturel. Elle est aussi l’auteure de la pièce radiophonique Wimps (2000). Elle a contribué entre autres aux anthologies Pays clément dans la fureur des vagues (1993), D’Waasser am Mond (2004), Iwwer Bierg an Dall (2005) et E Buch am Zuch (2011 et 2016). Son poème Le Chant du chat est à l’origine d’un livre d’artiste de Jean Delvaux. Un autre chat, Katerkarlo, raconte de son point de vue la vie de sa maîtresse dans Je reviens de la plage. Katerkarlo, Suzuki et d’autres chats sans nom apparaissent en outre dans le recueil Ratzeputz.

Anne Schmitt a rédigé la biographie Jacques Santer – Portrait intranquille (2005) et a participé à des ouvrages collectifs comme Frauen im Theater heute (Hambourg, 1998) et Sculptures au Luxembourg (Steinsel, 2001). Quelques-uns de ses textes ont été traduits en hongrois, tandis que plusieurs de ses poèmes et Le Spleen des potiches ont été mis en musique par Claude Pauly. Anne Schmitt a été membre de la LSV. En 2008, elle est auteure en résidence au château du Pont d’Oye à Habay-la-Neuve.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
    Noms utilisés
    Anne Schmitt
  • Titre des périodiques
    Galerie. Revue culturelle et pédagogique
    Noms utilisés
    Anne Schmitt
  • Titre des périodiques
    Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
    Noms utilisés
    Anne Schmitt
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Anne Schmitt
  • Titre des périodiques
    Ons Stad. éd. par l'administration communale de la Ville de Luxembourg
    Noms utilisés
    Anne Schmitt
  • Titre des périodiques
    Tageblatt / Escher Tageblatt = Journal d'Esch. Zeitung fir Lëtzebuerg
    Noms utilisés
    Anne Schmitt
    att
  • Titre des périodiques
    woxx / Grénge Spoun. déi aner Wochenzeitung = l’autre hebdomadaire
    Noms utilisés
    Anne Schmitt

Études critiques

Distinctions

Membre

  • LSV - Lëtzebuerger Schrëftstellerverband [1986-2016]

Archives

Citation:
Nicole Sahl, « Anne Schmitt », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .