David Broman

Los Angeles, CA ()


Photo: David Broman
David Broman
Photo: ©

En 1962, David Broman quitte, avec ses parents et ses quatre frères et sœurs, les États-Unis pour rejoindre  Bruxelles, où il fait la majeure partie de ses études primaires et ses études secondaires. Il retourne ensuite dans sa ville natale, Los Angeles, pour entamer des études universitaire en American Literature and Journalism au Pasadena City College (1974-1976). Entre 1976 et 1979, il poursuit ses études de journalisme à l’Université libre de Bruxelles et obtient une licence en journalisme et communication. En 1986-1987, il passe une maîtrise en sciences de l’environnement à la Fondation universitaire luxembourgeoise à Arlon.

David Broman vit au Luxembourg depuis 1984. De 1985 à 1987, il travaille comme journaliste libre et correcteur auprès du Luxemburger Wort, puis, de 1987 à 1999, comme informaticien et programmateur linguistique pour le même journal. De 1999 à 2019, il travaille en tant que journaliste pour l’hebdomadaire Le Jeudi, où il est, avec Jean Portante, responsable de la partie "Le Club". Il s’intéresse particulièrement aux sujets environnementaux, mais il écrit aussi sur la politique, la technologie et la culture.  Dans les années 2003-2005, il anime un atelier d’écriture à Thionville (F).

David Broman publie des poèmes et la nouvelle "Respirations artificielles" dans le Lëtzebuerger Almanach ’89 (Luxemburg, 1988). Pour le livre de photographies Luxembourg paysages (Luxemburg, 1992) de Michèle et Thierry Valdin, il traduit l’introduction de Lex Jacoby de l’allemand vers l’anglais. En outre, il participe à la genèse de l’essai d’André Marchiori sur des questions économiques et environnementales, C’est aussi mon affaire (Nantes, 2009), et en fournit la préface.

Dans son livre Aujourd’hui je suis vivant, l’auteur retrace un pèlerinage à pied, entrepris en 2012 sur le chemin de Compostelle. Le voyage débute le 5 août à Vézelay et se termine le 11 octobre au Cap Finisterre, sur la côte atlantique espagnole. Le récit prend la forme d’un journal dans lequel les entrées, d’une longueur moyenne d’environ une page, alternent avec des poèmes. Ceux-ci sont répartis dans trois catégories, "Haïku vautour", "Priérette" et "Vieille peau", la dernière catégorie comprenant des poèmes publiés précédemment dans le Lëtzebuerger Almanach ´89. Le récit rend compte de l’expérience du pèlerinage, du développement intérieur de l’auteur ainsi que de ses prises de conscience au cours du cheminement.

Le livre pour enfants L’Extraordinaire Voyage de Noir Nuage (2017), illustré par Virginie Alonzi, raconte l’histoire de deux nuages liés d’amitié, Nuage Blanc et Noir Nuage, qui entreprennent chacun à sa façon un voyage extraordinaire.

Pierre Marson

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Jeudi (Le). l'hebdomadaire luxembourgeois en français
David Broman
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
David Broman

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Aujourd’hui je suis vivant. Célébrations sur le chemin de Compostelle 2015 2015
Dernière mise à jour 29.11.2019