Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Nicolas Theis


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Nicolas Theis

Binsfeld Luxembourg

Pseudonymes : n.t.

Fils d’agriculteur, Nicolas Theis fréquente l’Athénée de Luxembourg, les Cours supérieurs et le Grand Séminaire à Luxembourg. Ordonné prêtre en 1938, il devient vicaire à Drauffelt. Brièvement incarcéré en 1943 à la prison de Luxembourg-Grund pour avoir caché des réfractaires, il est astreint à des travaux forcés à Horhausen dans le Westerwald en 1944. En 1945, il devient vicaire à Mondorf-les-Bains, puis en 1947 curé à Kahler. À partir de 1958, il est nommé directeur de l’internat Institut Saint-Jean à Luxembourg-Belair. De 1963 à 1985, il est curé à Blaschette, Eisenborn et Fischbach.

Dans John Henri Newman in unserer Zeit (Nuremberg, 1972), Nicolas Theis a décrit l’œuvre et la philosophie du cardinal anglais, qui s’est converti au catholicisme, auquel il a consacré également des articles dans les périodiques Nouvelle Revue luxembourgeoise-Academia, nos cahiers et Warte-Perspectives. Nicolas Theis a fondé les congrès internationaux sur Newman, organisés au Luxembourg en 1957, 1961, 1964 et 1970. En 1984, il est nommé docteur honoris causa de l’université de Fribourg-en-Brisgau pour ses études sur Newman. Il a consacré par ailleurs des nécrologies à des collègues ecclésiastiques dans le quotidien Luxemburger Wort et dans des brochures locales.

Nicolas Theis relate en 1951 ses expériences pendant la guerre dans Der Luxemburger im Westerwald, texte qu’il intègre par la suite dans le premier volume de la trilogie Den Weg entlang. Ce recueil contient également des extraits de son journal intime et des articles parus dans L’Aumônier, la publication de l’Action catholique masculine. Il s’agit en partie de réflexions critiques sur son quotidien dans la paroisse de Blaschette, sur l’évolution de l’Église après le concile Vatican II, sur les angoisses existentielles du clergé dans le monde moderne, mais aussi sur l’histoire de l’Église dans la littérature. Dans ce contexte, Nicolas Theis analyse le Journal d’un curé de campagne de Georges Bernanos, dont le titre en allemand fournit le sous-titre du recueil.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Academia. Mitteilungen aus dem Luxemburger Katholischen Akademiker-Verein
    Noms utilisés
    Nicolas Theis
  • Titre des périodiques
    aumônier (L')
    Noms utilisés
    Nicolas Theis
  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    Nicolas Theis
    n.t.
  • Titre des périodiques
    nos cahiers. Lëtzebuerger Zäitschrëft fir Kultur
    Noms utilisés
    Nicolas Theis
  • Titre des périodiques
    Nouvelle Revue luxembourgeoise : Academia. éditée par l'Association luxembourgeoise des universitaires catholiques
    Noms utilisés
    Nicolas Theis
  • Titre des périodiques
    Warte (Die) = Perspectives. Supplément culturel du Wort
    Noms utilisés
    Nicolas Theis

Études critiques

Archives

  • - Bibliothèque du Grand Séminaire SDL 201 027: Fonds:Newmaniana et succession Nicolas Theis
Citation:
Nicole Sahl, « Nicolas Theis », sous : , mise à jour du 28.06.2021, consulté le .