Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Thyra Seillière


Photo :
© Collection CNL

Thyra Seillière

Londres () Paris ()

Fille illégitime du baron Raymond Seillière et d’une mère polonaise, Thyra Seillière est élevée dans des couvents français et se destine à une carrière de chanteuse d’opéra. À la mort de son premier mari, le chocolatier Henri Menier, elle hérite d’une pension confortable. Son deuxième mari, le Biélorusse Pierre d’Elisseief, meurt lors d’une tentative de récupérer ses biens, confisqués par les communistes. Le troisième mariage de Thyra Seillière avec l’acteur et critique de théâtre Richard-Pierre Bodin se termine par un divorce en 1929. Par la suite, elle vit au Maroc avec l’Estonien Marcel-Félix de la Harpe. En 1935, elle acquiert comme résidence d’été le « château » de Lauterborn, une ancienne ferme dîmière de l’abbaye d’Echternach. Après les destructions subies par le domaine pendant la bataille des Ardennes, Thyra Seillière fait en partie reconstruire les bâtiments. Elle projette d’y aménager un centre de rencontres pour écrivains francophones, mais, manquant de ressources financières, elle doit renoncer à ce projet. Elle a entretenu de bonnes relations avec des auteurs francophones luxembourgeois comme Charles Becker, Marcel Noppeney, Pierre Frieden, Marie Biwer ou encore Germaine Devas.

Thyra Seillière est l’auteure de trois ouvrages littéraires. Oui, j’ai aimé… raconte ses souvenirs de jeunesse jusqu’en 1929 et s’inspire du style de George Sand. Ce livre est réédité et publié à Luxembourg en 1958. L’Intelligence du cœur est un recueil d’aphorismes, tandis que Silhouettes et Paysages réunit des récits, parmi lesquels on trouve Le jardin mutilé, dédié à la propriété de l’auteure à Lauterborn, détruite pendant la guerre.

Cet article est signé Frank Wilhelm

Publications

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Grive (La). Ardenne-Champagne-Wallonie
    Noms utilisés
    Thyra Seillière

Études critiques

Membre

  • SELF / S.E.L.F. - Société des écrivains luxembourgeois de langue française

Archives

Citation:
Frank Wilhelm, « Thyra Seillière », sous : , mise à jour du 14.05.2021, consulté le .