Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Teresa Pimentel


Photo :
© Collection CNL

Teresa Pimentel

Luanda ()

Teresa Pimentel est la fille d’un médecin portugais. Née en Angola, elle rentre au Portugal en 1975, année de l’indépendance de la colonie africaine. En 1981, elle émigre au Luxembourg, où elle travaille comme employée administrative depuis 1988. Elle fonde l’association D’ici et d’ailleurs (Dida), au sein de laquelle elle s’engage dans le domaine du travail culturel avec les jeunes. Cette association reçoit en 2008 le prix « Osons vivre ensemble » du Fonds interculturel.

Teresa Pimentel collabore, en 1993, à la rédaction du fascicule pédagogique Immigration, tolérance, racisme édité par l’ASTI. En outre, elle publie le glossaire O imigrês do Luxemburgo avec des néologismes créés par des immigrés portugais au Luxembourg.

Teresa Pimentel est l’auteure de textes littéraires à caractère autobiographique. Dans Temps pour dire salut… à bientôt !, la narratrice relate dans un livre-journal son voyage sur les lieux de son enfance en Angola. Dans le recueil de poésie Griseries, Teresa Pimentel présente les contrastes entre l’Afrique et l’Europe. Par ailleurs, ses poèmes évoquent des constellations existentielles comme l’amitié, l’amour et la maternité.

Cet article est signé Pierre Marson

Publications

Études critiques

Citation:
Pierre Marson, « Teresa Pimentel », sous : , mise à jour du 10.05.2021, consulté le .