Charles Kayser

Grevenmacher - Grevenmacher


Photo: Charles Kayser
Charles Kayser
Photo: ©

Charles Kayser fréquenta l'Athénée de Luxembourg, où il côtoya Walter Colling, Batty Weber, Antoine Hirsch et Frantz Seimetz, ensuite, il étudia le droit aux Cours supérieurs. En 1887, il se noya dans la Moselle.

Jules Brouta, un autre camarade de classe, rassembla dans un recueil posthume des poèmes et des textes en prose de Charles Kayser, rédigés principalement en français, parmi lesquels se trouvent une oraison funèbre en hommage au séminariste Johann Muller et des poèmes romantiques dans la lignée de Friedrich Schiller, Victor Hugo et Gérard de Nerval. Plusieurs textes en prose, une série d'observations et de plaisanteries, parus initialement dans le Journal de Luxembourg, évoquent des souvenirs de jeunesse et des phénomènes culturels.

Claude D. Conter

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Petits écrits. Prose et poésie. Rassemblés et édités par ses amis de collège
Charles Kayser [Auteur(e)]
1887
FRE
1887

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Journal de Luxembourg [1884-1887]
Charles Kayser
Pages de la SELF (Les)
Charles Kayser

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
1937 In Memoriam Ch. Kayser 1867-1887. In: Luxemburger Wort 13.7.1937, S.9 [Die Rundschau]
1977 Ein Dichter aus Grevenmacher. In: Tageblatt Nr 251 1977, S. 9.
1993 La poésie luxembourgeoise de langue française. In: Mémoires de l’Académie nationale de Metz. Année 174 = Série 7, t. 6(1993), p. 183-204

Études critiques sur les œuvres individuelles

Titre Année yearsort
Petits écrits. Prose et poésie. Rassemblés et édités par ses amis de collège 1887 1887
Dernière mise à jour 15.02.2017