Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Christian Kmiotek


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Christian Kmiotek

Esch-sur-Alzette

Christian Kmiotek grandit à Esch-sur-Alzette. Il y fréquente l’école primaire et le Lycée de garçons, où il fait partie de la troupe de théâtre scolaire Les Tréteaux de la chouette, sous la direction d’Ed Maroldt, de 1975 à 1980. C’est alors qu’il décide de devenir comédien. En 1980, il fonde avec Steve Karier la compagnie de théâtre indépendante Theater G.m.b.H., qu’il dirige par la suite. Dans ces fonctions, il contribue à la création de la Kulturfabrik dans les locaux de l’ancien abattoir d’Esch au début des années 1980. Dans la foulée des controverses associées à ce projet, il s’affirme comme un acteur politico-culturel de la scène culturelle alternative d’Esch-sur-Alzette dans les années 1980. En 1986, il est l’un des cofondateurs de Samsa Film, une société de production cinématographique issue de ce milieu.

En tant que comédien indépendant pour la scène et le cinéma, Christian Kmiotek a interprété plus de 40 rôles dans des pièces de théâtre et des longs métrages luxembourgeois, allemands et français, au Luxembourg et à l’étranger. Il a joué sous la direction d’Andy Bausch, Pol Cruchten, Paul Kieffer et Marc Olinger et a été actif lui-même en tant que metteur en scène dans le cadre de la compagnie Theater G.m.b.H. De 2012 à 2016, il préside la Theaterfederatioun. Dans le domaine de la production cinématographique, Christian Kmiotek a travaillé à Samsa Film, où il est responsable des finances et de l’administration de 1990 à 2012. Il a également dirigé la société Codeca, spécialisée dans la distribution de matériel cinématographique, et proposé des cours de formation continue en stratégie marketing.

Christian Kmiotek assume par ailleurs des fonctions dans le domaine de la pédagogie dramatique. Il a été chargé de cours de théâtre pour enfants à l’Institut d’études éducatives et sociales de Livange et est chargé de cours de sciences de l’éducation dans l’établissement qui a succédé à cet institut, le Lycée technique pour professions éducatives et sociales de Mersch. En outre, il est directeur associé des formations dispensées au Centre national de l’audiovisuel.

Christian Kmiotek est également actif sur le plan social et politique. Il est par exemple président de la fondation Kannerschlass Suessem depuis 1996. Membre du parti Déi Gréng, il en a été le trésorier de 2011 à 2013 et l’a coprésidé dans le cadre d’une double direction de 2013 à 2020. Il a également été conseiller municipal vert à Junglinster de 2011 à 2019.

Christian Kmiotek s’est d’abord fait connaître en tant que dramaturge. Sa pièce de théâtre Wie ich ein Terrorist wurde. 4 Akte der Enttäuschung. (Ein Strassenspiel) de 1979 n’a pas été publiée. La pièce Thomas Langhoff, nach ‚Rameaus Neffeʼ von D. Diderot, écrite en collaboration avec Steve Karier, est jouée par la compagnie Theater G.m.b.H. au Théâtre d’Esch en 1981. Le recueil de poésie Gehversuche, publié en 1979, montre une proximité thématique et formelle avec le courant de la Nouvelle Subjectivité. Les sujets centraux en sont les expériences quotidiennes, l’introspection, la perception des pressions sociales et politiques ainsi que les expériences et les souvenirs personnels. Christian Kmiotek utilise sciemment un langage familier et sans fioritures qui met l’accent sur l’intériorité et la critique de la civilisation.

Cet article est signé Claude D. Conter et Pierre Marson

Publications

Études critiques

Membre

  • Theatergruppe des LGE (Maroldt)

Archives

Citation:
Claude D. Conter/Pierre Marson, « Christian Kmiotek », sous : , mise à jour du 13.10.2021, consulté le .