Ludwig Marchand

Louis Marchand

Luxembourg - Liège ()


Photo: Ludwig Marchand
Porträt von 1828
Photo: ©

Ludwig Marchand passa la majeure partie de son enfance à Diekirch et fréquenta l'Athénée de Luxembourg à partir de 1821. En 1825, il fit des études de médecine à Paris et, à partir de 1826, des études de médecine vétérinaire à Utrecht. En 1830, Ludwig Marchand devint vétérinaire de chevaux au quartier général de l'armée néerlandaise et, en 1837, vétérinaire de garnison à Liège, où il décéda à l'âge de trente-six ans. Ludwig Marchand fut membre de la Société linnéenne de Paris et de la Société des sciences naturelles de Liège.

Comme Antoine Meyer, Ludwig Marchand trouva l'inspiration de ses premiers poèmes, parus de façon sporadique, désordonnée dans le cercle de poésie Polyhymnia autour du professeur d'allemand Heinrich Stammer. De 1826 à 1830, il publia six fascicules de poésie sous le titre Poetische Versuche. Le premier texte de cette série est le poème chevaleresque Rudolph und Adelhaide, considéré comme une des premières publications autonomes d'un auteur luxembourgeois en haut-allemand. Cette poésie de ses débuts, dont fait aussi partie Neue Knospen, publié à Utrecht en 1830, est influencée par Klopstock, Schiller, Körner et le cercle Göttinger Hain. Avec la Révolution belge, Ludwig Marchand commença à aborder des sujets différents. Ses poèmes parus aux Pays-Bas au début des années 1830, entre autres des traductions de poésie néerlandaise, firent l'éloge des vertus militaires, dénoncèrent la Révolution belge et prirent le parti des souverains néerlandais. Ces deux périodes créatives déterminent la structure du recueil Knospen und Blüthen, paru en 1843: Le premier tome, Knospen, réunit les poèmes écrits entre 1822 et 1829, classés par ordre chronologique. Le second, Blüthen, présente les poèmes réalisés par la suite ainsi que le drame chevaleresque Wolfram von Löwenthal et la comédie Jacob der Poet. Après une pause de plusieurs années, Ludwig Marchand publia une série de poèmes en français dans la Revue belge liégeoise.

Ludwig Marchand se fit connaître également avec des études dans le domaine de la botanique. Il s'agit de monographies, en partie illustrées par l'auteur lui-même, mais aussi de publications dans des recueils belges, allemands et néerlandais. Le manuscrit d'une étude sur la mycologie, réalisée en 1826 en collaboration avec le peintre Pierre-Joseph Redouté, fut publié à titre posthume en 1989, sous le titre Champignons du Luxembourg.

Pierre Marson

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Poetische Versuche. Erstes Heft. Rudolph und Adelhaide, ein Rittergedicht
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1826
DEU
1826
Aufruf
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1827
DEU
1827
Poetische Versuche. Zweites Heft. Harfentöne
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1827
DEU
1827
Poetische Versuche. Drittes Heft. Ein Kranz des Dankes auf dem Altare der Liebe
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1828
DEU
1828
Poetische Versuche. Viertes Heft. Die Minneharfe
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1828
DEU
1828
Poetische Versuche. Fünftes Heft. Blüthen der Empfindung
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1829
DEU
1829
Anklänge der Zeit
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1830
DEU
1830
Chassés Geburtstag. Dem Helden von Antwerpen
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1830
DEU
1830
Mein Glaube. Als das Gerücht wollte, daß der König nach Preußen sei
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1830
DEU
1830
Neue Knospen
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1830
DEU
1830
Poetische Versuche. Sechstes Heft. Die Freundschaftsharfe
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1830
DEU
1830
Ein Lorberreis, nachgesendet an J. C. J. van Speyk
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1831
DEU
1831
Europa's gekrönten Häuptern. A. van der Hoop's verdeutschter Freiheitsklang. Nebst einer Zueignung an Bilderdijk
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1831
DEU
1831
Niederlands Todte. Ein Nachklang den Helden die gestorben sind für's Vaterland
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1831
DEU
1831
Des Kriegers Harfenklänge. Ein Liederkranz
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1833
DEU
1833
Knospen und Blüthen. 1. Theil: Knospen. - 2. Theil: Blüthen. [2 vol.]
Ludwig Marchand [Auteur(e)]
1843
DEU
1843

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Revue belge (Liège)
Ludwig Marchand

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Auguste Neyen
1860 Biographie luxembourgeoise.Histoire des hommes distingués originaires de ce pays. [Reprint Hildesheim: 1972]
Marc Mammerickx
1967 Histoire de la médecine vétérinaire belge. Suivie d'un Répertoire bio-bibliographique des médecins vétérinaires belges et de leurs écrits
Karl Goedeke
1978-1979 Grundriss zur Geschichte der deutschen Dichtung aus den Quellen. Band XV.[1964]
Alphonse Huss
1983 Louis Marchand. Écrivain luxembourgeois polyvalent. Communication de M. Alphonse Huss. Publication de l'Institut grand-ducal, Section des sciences morales et politiques
Jean-Marie Mangen
1989 Louis Marchand. In: Champignons du Luxembourg. Planches inédites de Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), manuscrit de Louis Marchand (1807-1843). 1989. p. 25-27
Roger Muller
2009 Heinrich Stammer und der Bund Polyhymnia. Ein Pestalozzianer als Pädagoge, Schulbuchautor und Initiator der Luxemburger Literatur- und Sprachgeschichte des 19. Jahrhunderts

Archives

Bibliothèque de l'Université de Liège, Ms 2600
BNL: Ms 441

Membre

Nom
Polyhymnia (Stammer Dichterschule I)
Stammer-Schule
Dernière mise à jour 16.06.2014