Erny Gillen

Ernest Gillen

Pseud.: E.G.

Haller - Esch-sur-Alzette


Photo: Erny Gillen
Erny Gillen
Photo: ©

En 1941, alors qu'Erny Gillen se trouva en classe de terminale au Gymnase d'Echternach, appelé alors "Staatliche Oberschule für Jungen", son camarade de classe Raymond Petit le convainquit de rejoindre le mouvement de Résistance LPL. En avril 1942, il fut arrêté et incarcéré à Luxembourg, puis déporté dans les camps de concentration de Hinzert, Natzweiler-Struthof et Dachau. Après son retour en 1945, il devint fonctionnaire, d'abord au Ministère des Finances, puis au Ministère des Affaires étrangères avant d'être en fonction aux ambassades luxembourgeoises à La Haye et à Bruxelles.

Erny Gillen publia en 1947-1948 dans la Revue le feuilleton sur la vie au camp de concentration Verent am Ongléck, verent am Gléck. Il a également écrit des articles sur Hinzert et des événements de la guerre dans Rappel, Lëtzebuerger Sonndesblad et Luxemburger Wort. Il fut engagé au sein du Conseil national de la Résistance et de l'Amicale luxembourgeoise Natzweiler-Struthof. Avec ses mémoires, Sou wéi ech et erlieft hunn, il veut témoigner de ses propres expériences afin de mettre en garde les générations futures.

Nicole Sahl

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Lëtzebuerger Sonndesblad / Luxemburger Sonntagsblatt / Luxemburger Sonntagsblättchen
Erny Gillen
Luxemburger Wort / d'Wort / LW
Erny Gillen
Rappel. Organ vun der L.P.P.D. = organe de la Ligue luxembourgeoise des prisonniers et déportés politiques
E.G.
Erny Gillen
Revue / Lëtzebuerger illustréiert Revue
Erny Gillen

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
A.R. (Aloyse Raths)
2004 Erny Gillen †. In: Rappel (2004) 2, p. 287-290
Dernière mise à jour 07.05.2018