Nous utilisons des cookies essentiels pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web. En savoir plus

Photo : Olga Reiff


Photo :
© Droits réservés/Alle Rechte vorbehalten

Olga Reiff

Olga Grotenburg [né(e)] ; Olga Reiff-Grotenburg
Innsbruck ()

Pseudonymes : RGO

Olga Reiff grandit dans un environnement bilingue allemand/slovaque. Elle fréquente l’école primaire, le lycée et et l‘université à Innsbruck, où elle fait des études de traductrice diplômée français-russe. Après ses études, en 1994, elle s’installe à Esch/Alzette. Jusqu’en 2011, elle traduit et rédige en tant qu'indépendante des textes techniques ayant trait à l’économie et au droit et travaille comme consultante dans le domaine du développement personnel. En parallèle, elle suit des cours et formations continues en littérature pour enfants et en techniques d'illustration. Depuis 2012, son activité se concentre sur l’écriture, l’illustration et la peinture. Elle expose ses œuvres, e.a. à Innsbruck ou dans le cadre de l’expostion collective "Quartier3" (2015) à Esch/Alzette. Elle est membre, et coordinatrice pour le Benelux, de la Society of Children’s Book writers and illustrators. Elle organise des séances de lecture et des ateliers de dessin pour enfants, notamment dans le parc animalier Escher Déierpark, tout comme des ateliers pour conteurs de tous âges.

Olga Reiff écrit et/ou illustre des livres pour enfants. Elle débute avec l'album Bim & Anna, pour lequel elle signe aussi bien le texte en luxembourgeois que les images. Le récit accompagne les enfants dans leurs diverses phases de croissance et de développement, évoquant par exemple les crises de la petite enfance. Bim apprend p.ex. qu’il est assez grand pour se débrouiller seul, mais qu'il n'a pas envie de se passer de la compagnie des copains de l'école en nature. Sous le titre de Speranza und ihr Pullover, Olga Reiff traduit de l’anglais un livre pour enfants de Mary Pusey. Le récit met en scène une petite fille élevée par des familles d’accueil et adoptives. Son pull favori, seul lien avec sa famille d’origine, est source de réconfort et symbole d'un avenir nouveau. Olga Reiff illustre aussi Dem Eco seng Rees d‘Alex Fohl, avec qui elle propose en outre des ateliers pédagoqiques dans les écoles. En 2020, d'après une idée d'Anne Meyers du Escher Déirepark. Olga Reiff écrit la pièce radiophonique Wéi sinn d'Muermeldéieren eigentlech op Esch komm?, enregistrée par les membres de sa famille.

Cet article est signé Nicole Sahl

Publications

Participations diverses

Collaboration à des périodiques

  • Titre des périodiques
    Luxemburger Wort / d'Wort / LW
    Noms utilisés
    RGO

Études critiques

Citation:
Nicole Sahl, « Olga Reiff », sous : , mise à jour du 10.12.2020, consulté le .