Joseph Noerden

Pseud.: Erebos ; J.N.

Esch-sur-Alzette - Berlin ()


Photo: Joseph Noerden
Joseph Noerden
Photo: ©

Joseph Noerden suivit une formation commerciale de 1942 à 1945 avant d'entrer au service des ARBED. En novembre 1945, il entama avec le soutien de l'abbé Jacques Hoffmann des études d'art dramatique  auprès de Wilfried Seyfert und Erwin Kalser à Zurich et fit ses débuts au Théâtre municipal de Zurich en 1948, dans le rôle de Sir Andrew Bleichenwang dans Twelfth Night, or, What you will de Shakespeare. En 1949, il se produisit sur la scène des Recklinghausener Ruhrfestspiele dans Faust de Goethe. La même année, Bertolt Brecht l'appela à Berlin-Est pour rejoindre le Berliner Ensemble, où il interpréta le rôle de Leopold dans Der Hofmeister de Jakob Michael Lenz. Il joua également dans plusieurs pièces de Brecht, dont Maître Puntila et son valet Matti et Mère Courage et ses enfants. En 1952, il interpréta le Don Juan de Molière à Rostock et celui de Leopold dans le film Corinna Schmidt, réalisé d'après le roman Frau Jenny Treibel de Theodor Fontane. En juin 1953, Joseph Noerden rejoignit l'ensemble du Schillertheater, dirigé par Boleslaw Barlog à Berlin-Ouest. Sous la direction des metteurs en scène Fritz Kortner et Heinz Hilpert, il se produisit dans Des Teufels General de Carl Zuckmeyer, Andorra de Max Frisch et Die Plebejer proben den Aufstand de Günter Grass. Parallèlement, il fit des passages au cinéma, à la télévision et à la radio.

Joseph Noerden a toujours entretenu des contacts avec le Luxembourg. En 1954, il se produisit sur la scène du Festival de Wiltz dans Faust de Goethe. À la demande de Tun Deutsch, il rejoignit entre 1968 et 1972 le Théâtre des Casemates pour y réaliser quatre mises en scène. En 1972, il organisa une soirée Brecht en collaboration de Haidy Jacoby et de son collègue acteur Bernhard Minetti.

À côté de son activité au théâtre, Joseph Noerden pratiqua la poésie. Dès l'âge de douze ans, il commença à écrire des poèmes. Ils parurent dans Ons Jongen, dans Les Cahiers luxembourgeois et dans les recueils du Clan des Jeunes. Pendant son service militaire, il prit le pseudonyme d'Erebos. Dans le recueil de poésie Winterholz, Joseph Noerden qui entretenait une correspondance avec Hermann Hesse évoque ses rêves et ses espoirs, ses déceptions et ses contradictions.

Germaine Goetzinger

Œuvres

Titre Année Langue Genres yearsort
Winterholz. Gedichte
Joseph Noerden [Auteur(e)]
1988
DEU
1988

Collaboration à des périodiques

Titre du périodique Noms utilisés
Cahiers luxembourgeois (Les). revue libre des lettres, des sciences et des arts
Joseph Noerden
Hémecht (d') - La Patrie. Erausgi vun der Unio'n vun de Letzeburger Freihêtsorganisatio'nen
Joseph Noerden
Lëtzebuerger Land (d') / d'Letzeburger Land / LL. unabhängige Wochenschrift für Politik, Wirtschaft und Kultur
J.N.
Nouvelle Revue luxembourgeoise. publiée par l'Université populaire et l'Association catholique des étudiants luxembourgeois
Joseph Noerden
Ons Jongen. organe de la ligue des conscrits luxembourgeois réfractaires au service militaire allemand
Erebos
Joseph Noerden
Tribune du clan des jeunes
Joseph Noerden

Études critiques (auteur & œuvre)

Auteur Année Info
Jean-Paul Raths
1988 Hoffmanns Erzählungen. Woyzeck und Einer zuviel an Bord. Noerden, Heinen und Deltgen: Von dreien, die loszogen, Künstler zu werden. Eine wahre Geschichte. In: Luxemburger Marienkalender 107 (1988) S. 132-138
1999 Kontakte - Kontexte. Deutsch-luxemburgische Literaturbegegnungen [Ausstellungskatalog - Catalogue d'exposition]
2002 "Lieber Noerden! Ein paar kleine Notierungen!“ Von der Alzette an die Spree. Joseph Noerden (1927-1991), eine Schauspielerkarriere in Berlin. In: Tageblatt 21.-22.08.2002
Myriam Sunnen
2013 "Signe de vie, signe de mort ..." Edmond Dune et Joseph Noerden à travers une dédicace cryptique. In: Die Widmung = La dédicace, S. 196-201
Rob Zeimet
2015 Lyrik eines verhinderten Lyrikers - "Winterholz" von Joseph Noerden. In: Korrekturspuren. Textmetamorphosen = Traces de correction. Textes en métamorphose, 2015, S.264-285.
2016 Joseph Noerden am Berliner Ensemble (1949-1953). In: Les Cahiers luxembourgeois. 2016, n°1, p. 85-121.
Rob Zeimet
2017 Vor und hinter eisernen Vorhängen : Joseph Noerden - Dokumente aus dem Leben eines "Menschdarstellers". In: Aufbewahrt! = À Conserver!, S. 170-191

Références

Auteur Année Info yearsort
Nicole Sahl
2018 Kleines ABC der Pseudonyme in Luxemburg 2018

Archives

Membre

Nom
Clan des Jeunes
Dernière mise à jour 23.08.2018